Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
   

Assemblée générale du CDDE

mercredi 21 mai 2014 par Rédaction

Le Comité départemental de développement économique des Hautes-Pyrénées a tenu son assemblée générale sous la présidence de Jean-Claude Palmade, en présence de Michel Pélieu, président du Conseil général et d’une nombreuse assistance composée d’élus et d’acteurs socio-économiques. L’occasion de faire le point sur les réalisations de l’année dernière et d’évoquer les projets 2014.

L’intervention de Jean-Claude Palmade

C’est le moment annuel de présentation, mais aussi de réflexion collective, à propos de l’action menée par le CDDE tout au long de l’année 2013.

Avant que notre directeur ne rentre dans le détail du rapport d’activité, je souhaite mettre en perspective nos orientations du printemps 2013 avec nos réalisations de l’année dernière : car je souhaite que ce rapport moral s’articule autour du contrat de confiance qui lie le CDDE à un territoire et à tous ses acteurs, à savoir vous proposer des orientations pour validation, puis les mettre en œuvre dans des conditions maîtrisées.

Vous avez validé lors de notre Assemblée Générale du 25 février 2013 six orientations opérationnelles pour 2013. Repérons ensemble comment ces orientations ont été mises en place.

1) Le renforcement des fonds de prêts par l’intégration de nouveaux partenaires. Nous l’avons réalisé (mais nous pouvons et espérons toujours faire mieux) avec EDF, les Centres Leclerc, la Société Générale, la Caisse d’Epargne Midi-Pyrénées, le Crédit Agricole Pyrénées Gascogne...

2) La création d’un fonds mutualisé pour gérer les conventions de revitalisation sur le territoire, et un partenariat avec une ou plusieurs sociétés d’intérim pour constituer une offre « conversion ».

Ce projet (en particulier le fond mutualisé) est toujours en cours de mise au point avec les services de l’Etat. Le partenariat pour les conventions de revitalisation est noué avec une société d’intérim locale (Abiliti) et un opérateur d’insertion (le Crepi Pyrénées)

3) Le partenariat lancé avec Midi-Pyrénées Actives, pour élargir notre gamme de produits (garantie, financement ESS)

Il est en place, avec des partages de nos dossiers et de leur phase d’instruction, et l’identification de bénéficiaires pour ces nouveaux services

4) L’amélioration de notre taux de pénétration et l’augmentation du nombre de nos interventions par la densification de nos relations avec les partenaires de la création : Pôle Emploi, CCI, CdM, etc...

Plusieurs opérations ont eu lieu, speed dating « création d’entreprise » avec Pole Emploi par exemple, sans oublier les publics plus spécifiquement intéressés par la PFRSA.

5) La communication autour de la PF RSA et de ses interventions :

la plaquette spécifique a été créée, elle est accessible dans les différents points d’entrée du dispositif. Un livret d’accueil est désormais remis aux bénéficiaires pour leur expliquer l’impact fiscal et social qu’aura leur nouveau statut.

6) L’implication dans le Projet de Territoire des Hautes Pyrénées :

Qui a été totale, et qui continue dans les chantiers auxquels nous pouvons apporter notre contribution, à savoir :

• mieux vendre les Hautes-Pyrénées aux entreprises

• nous coordonner avec les territoires voisins

• promouvoir les transferts de technologie

• développer les entreprises à fort potentiel

• mieux capter et redistribuer l’épargne locale

• bien vivre ensemble

Il me semble donc que l’on peut légitimement constater que nos orientations débouchent sur des actions concrètes, qui confortent nos entreprises, nos activités, ainsi que les moyens que nous mettons à leur disposition. Place au rapport d’activité...

Le rapport d’activité

Bilan de l’année 2013 

  • Action rapide en faveur des entreprises sinistrées par les crues
  •  2013 restera marquée dans les Hautes-Pyrénées par le souvenir des crues et leurs terribles conséquences. Pour ce qui concerne le secteur économique, des dizaines d’entreprises ont vu leur outil de travail dévasté, anéantissant ainsi l’investissement de plusieurs années. Face à l’ampleur des dégâts et l’urgence de ces situations, une réponse forte se devait d’être envoyée. C’est pourquoi le CDDE a mis en place dès le 26 juin 2013 une action qui se voulait simple, rapide et efficace : sous 3 jours, les PME/PMI, commerçants, artisans sinistrés percevaient jusqu’à 3 000 € en aide d’urgence. Au final, le bilan de cette action témoigne de sa pertinence : près de 150 entreprises aidées, plus de 100 prêts acceptés pour un montant de plus de 363 000 €. Une occasion supplémentaire également pour illustrer la proximité du CDDE avec les acteurs économiques de notre territoire.

      

      1. Notre cœur de métier : l’accompagnement des porteurs de projets

    Comme les années précédentes, le CDDE, appuyé par ses partenaires financiers habituels, a poursuivi son soutien à la création et au développement des entreprises dans notre département. Au-delà des aides à l’installation, à l’innovation, c’est une action basée autour de l’écoute et de l’accompagnement des porteurs de projets qui est menée au quotidien par l’équipe du CDDE et que développera le Directeur dans le rapport d’activités.

      

      1. L’organisation du forum DéciElec : un événement européen majeur, un an sur deux

    2013 a également été marquée par le tenue de la 12ème édition de DéciElec, événement européen de l’électronique de puissance, des systèmes embarqués et du management de l’énergie, qui a accueilli les 17 et 18 avril 2013 à Tarbes plus de 600 personnes. Véritable lieu d’échanges, il permet de faciliter la mise en relation de décisionnaires avec les entreprises de ce secteur à haute valeur ajoutée, comme en témoignent les 3 000 rendez-vous d’affaires concernant 200 entreprises qui s’y sont déroulés, ainsi que les 18 conférences du congrès scientifique.

    C’est avec beaucoup d’impatience et de plaisir que nous attendons désormais la prochaine édition de cet événement incontournable.

      

      1. Des nouveautés enfin

      La mise en place d’une Newsletter trimestrielle du CDDE en direction des partenaires et des élus.

    1. L’organisation, pour la première fois, des vœux du CDDE le 22 janvier dernier.
    2. Actions dans le domaine de l’Economie Sociale et Solidaire :
      1. Convention entre le CDDE et l’association Initiatives pour une Economie Solidaire, engagée depuis plus de 15 ans dans le financement et l’accompagnement d’entreprises socialement innovantes. Cette convention vient renforcer le développement et la pérennité des relations entre IéS et le CDDE.
      2. La journée Dispositif Local d’Accompagnement, organisée le 9 janvier 2014 à l’IUT de Tarbes, qui a accueilli 70 personnes de 45 organismes différents autour de la thématique du partenariat entre associations et collectivités dans l’enfance et la jeunesse.

      L’année 2014

      1.
      Engagement à fond dans le Projet de Territoire

      Initié par le Conseil général, le Projet de Territoire Hautes-Pyrénées 2020/2030 rassemble les principaux acteurs économiques, sociaux et culturels du département. Cette démarche innovante se propose de définir une vision partagée sur les enjeux essentiels pour notre département et mettre en œuvre des chantiers prioritaires pour répondre à ces enjeux. Le CDDE s’est ainsi notamment impliqué à travers le co-pilotage, en tant que référent, de deux chantiers : les transferts de technologie et le développement des entreprises à fort potentiel. Les actions entreprises par le CDDE continueront en 2014 de s’inscrire pleinement dans cette démarche prospective concrète.

       

       2. Dire ce que l’on va faire, et faire ce qu’on a dit 

       

      Une méthode de travail : je souhaite que soit clairement dit ce que nous voulons faire (dans le rapport d’orientations), puis que nous vérifions ensuite (dans le rapport moral) ce que nous avons réellement fait. En effet, la lecture de notre action doit être claire et vérifiable par tous. Ainsi, dès cette année, nous vérifierons dans le rapport moral que les orientations que nous avions fixées pour 2013 ont bien été respectées.

      Nous le verrons, pour 2014, nous proposerons des axes nouveaux qui seront présentés plus en détails à l’occasion du rapport d’orientation. Ainsi :

      - Consolider le fonds de prêts Initiative Bigorre par l’intégration de nouveaux partenaires (Midi -Pyrénées Actives notamment) et le renouvellement de conventions (CDC, CEMP….).

      - Compléter le financement de nos projets par le recours aux plateformes de financement participatives.

      - Faire évoluer l’agence vers encore plus de services à développer pour répondre aux attentes des nouveaux exécutifs des Communautés de Communes et d’Agglomération

      3. Une équipe au service du développement économique des Hautes-Pyrénées

      Face à ces défis, l’équipe du CDDE évolue, s’adapte. Je tiens à rappeler son engagement, son sérieux.

      Car au-delà de l’aspect visible des actions, il n’en demeure pas moins qu’un important travail de suivi au quotidien est absolument nécessaire pour obtenir des résultats probants. Ce travail de terrain, et pas toujours visible, reste la base de la pertinence du CDDE, agence de développement économique de proximité au service du territoire.