Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
 
   
 
  
 

Des inscriptions à la gloire de Merah découvertes à Tarbes

jeudi 29 mars 2012 par Rédaction

Des inscriptions antisémites et à la gloire du tueur au scooter Mohamed Merah, mort il y a une semaine sous les balles du Raid, ont été découvertes dans la nuit de mercredi à jeudi, rue du Figarol à Tarbes. La police les a repérées sur le mur d’une maison d’un quartier résidentiel de Tarbes à proximité d’une voiture incendiée. Elle avait été alertée par les pompiers vers 2 heures du matin en raison de l’incendie. "Tu as été un preux chevalier de l’Islam. Tu as combattu la merde sioniste et les faux musulmans. Tu es mort les armes à la main. Je te salue Mohamed, mon frère, mon ami... Repose en paix !" est-il écrit.

"Les inscriptions ont été enlevées par les services municipaux ce matin", a précisé la mairie de Tarbes. Le maire Gérard Trémège s’est dit "scandalisé" et "condamne fermement" ces inscriptions. Le 23 mars, des inscriptions à l’encre noire proclamant "Vive Merah", "Vengeance", "Nique la kippa" ainsi que des inscriptions insultantes à l’encontre de Nicolas Sarkozy et de Marine Le Pen avaient été découvertes sur un muret à Sartrouville, en région parisienne.

Mohamed Merah a tué trois enfants et un enseignant juifs devant une école juive de Toulouse le 19 mars, après avoir abattu trois militaires dans les jours précédents à Toulouse le 11 mars et Montauban le 15. Il sera enterré en France, ce jeudi après-midi au cimetière de Cornebarrieu près de Toulouse. L’Algérie a à la dernière minute refusé qu’il soit inhumé sur son sol.

Appel à témoins

L’affaire est prise au sérieux par la police. La brigade de sûreté urbaine du commissariat de Tarbes sous l’autorité du parquet est chargée de l’enquête. Elle souhaite rassembler le maximum d’éléments susceptibles de faire avancer l’enquête.

La police lance donc un appel à témoins pour les faits commis dans la nuit de mercredi à jeudi et « invite toute personne ayant remarqué un ou plusieurs individu(s) ou véhicule(s) suspect(s) au cours de la nuit de mercredi à jeudi dans le quartier du Figarol ou les rues avoisinantes à contacter le commissariat de Tarbes au 05 62 44 31 31 ».

Par ailleurs, « nous incitons toute personne pouvant assister à l’avenir à de tels faits à nous aviser immédiatement et discrètement sur le 17 police secours » souligne le commandant de police François Frémaux.