Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
  
 
  
 

" Hilarmonic Show " : Michel Leeb dans toute sa splendeur

mercredi 14 décembre 2011 par Rédaction

Hier soir ,au parc des expositions de Tarbes, c’ était l’occasion de réécouter avec humour les "tubes" du classique, agrémentés des interventions inimitables de Michel Leeb. Devant un public venu nombreux plus de 900 personnes, tel un chêne, il a fait face à la jeune génération d’humoristes qui déferle sur la France.

Dans son spectacle, il est à la fois un chef d’orchestre et un humoriste qui porte un regard ironique sur les usages de la musique classique. Pendant une heure et demie, Hilarmonic Show a proposé un savoureux mélange de sketchs et d’extraits musicaux... Un concert parodique dans lequel s’est côtoyé grande musique et humour.

Au cours de l’ouverture de la Chauve Souris de J. Strauss avec le Paris Symphonic Orchestra dirigé par le chef d’orchestre Cyril Dietrich, arrive, en retard au milieu de l’orchestre, un drôle de violoniste. Il dérange les musiciens, se prend les pieds dans le pupitre d’un contrebassiste et cherche sa place. S’ensuit une altercation avec le chef d’orchestre qui s ‘énerve et quitte la scène. Qu’à cela ne tienne ! Le violoniste prend alors la direction de l’orchestre…

Le violoniste, c’est bien sûr Michel Leeb, qui va poursuivre le concert en parodiant les chefs d’orchestre, dévoilant les secrets et excès des relations excessives d’un chef avec son orchestre en prenant le public pour complice…

Mi-concert, mi-show, Hilarmonic Show est un concert parodique dans lequel grande musique et humour se mélangent pour former un spectacle inclassable. Hilarmonic Show se moque des convenances de la musique classique et passe au crible tous ses clichés sans ménagement. Mais comme dit l’adage, la musique est ici malmenée parce qu’elle est aimée.

Michel Leeb, se moque mais s’efface aussi pour laisser place au chef d’orchestre qu’il est devenu et c’est à un véritable concert auquel on assiste. Un concert interprété avec respect par un humoriste qui nous a permis de réécouter quelques classiques : La Chauve-Souris de Strauss, la Symphonie n° 5 de Beethoven, Casse-noisette de Tchaïkovski jusqu’à l’interprétation de Mozart façon band Jazz…

L’humoriste a enchaîné les mimes, fait chanter le public, joué avec les musiciens. Il terminera son spectacle par une séquence où il parodie de vieux acteurs français sur l’air de la Truite de Schubert, de Francis Blanche.

Michel Leeb a rendu accessible l’opéra à tous, d’une façon délurée, se moquant des convenances de la musique classique. Il a passé au crible tous ces clichés sans ménagement, un spectacle musical, rythmé et divertissant pour le plus grand bonheur du public totalement conquis par la performance de Mr Leeb.

Philippe Decotte