Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Derby 3000 Gavarnie : le procès n’a pas eu lieu !

jeudi 20 janvier 2011 par Rédaction

L’affaire était restée discrète depuis mars 2009 et pourtant elle empoisonnait le monde des organisateurs de compétition de ski alpinisme. Pourquoi ?

Les faits.

Février 2009, grosses chutes de neige sur les Pyrénées. A l’occasion du Derby 3000, le 22 mars 2009, l’itinéraire déposé sur carte plusieurs mois avant l’épreuve a été modifié, débalisé et encore modifié pour passer le moins possible dans le Parc National. Une procédure qui n’a pas plu au chef de secteur du Parc dont nous avons d’ailleurs pu constater l’absence à la traditionnelle réunion de sécurité qui se fait la veille autour du maire de Gavarnie. Le jour de la compétition, un agent du parc expliquait devant deux journalistes ariégeois positionné dans un couloir que le passage des coureurs pouvait détériorer la flore. Avec 1m50 de neige (Voir photo de la page de couverture de l’Ariégeois magazine n° 175) cela a fait plier de rire les contrôleurs bénévoles sur place !

Les suites

Le 27 mars, 5 jours après la compétition, un PV était établi. Une enquête préliminaire est ouverte avec des auditions les 14 et 19 mai 2009. Le 15 juillet, le Ministère Public demande au Parc de fournir ses observations. Celui-ci les rend le…. 5 octobre 2009. L’affaire est renvoyée devant le tribunal de police pour… une simple amende potentielle car les deux parties avaient des arguments à faire valoir. Mais pas de chance. Le tribunal prend du retard et convoque les parties le…. 25 octobre 2010 soit 20 jours trop tard. Passé un an, il y a prescription. Nous ne saurons donc jamais ce que les parties avaient à faire valoir dans cette affaire.

Ce que nous savons…

Le constat est que durant 18 ans, le club Amitié et Nature Tarbes, organisateur du Derby 3000 à Gavarnie n’a jamais eu de relations difficiles avec le Parc National y compris à une époque où toute la compétition se faisait au cœur du Parc en passant par les glaciers du Gabiétou et du Taillon et le sommet du Taillon à plus de 3000 m d’altitude. Les problèmes apparaissent lorsque le chef de secteur change. Mais ce n’est qu’un pur hasard.

Nous savons également qu’il n’est reproché aucune dégradation ni aucun dérangement. Du moins ce n’est pas au dossier selon l’avocat, Maitre Calatayud. Alors où est le problème ?

• Voir ci-dessous l’interview de Maître Roger-Vincent Calatayud, avocat du club Amitié et Nature Tarbes

IMG/mp3/calatayud.mp3

Et aujourd’hui ?

Pour la 20ème édition, le Derby 3000 Gavarnie est une des épreuves de la Coupe du Monde de ski alpinisme. La neige manque sur le parcours imaginé il y a plusieurs mois. Un parcours de remplacement a été proposé jeudi soir au Parc National. Sera-t-il accepté ? Vu les menaces proférées au tribunal à l’issue de l’audience par les deux agents du Parc National des Pyrénées, le doute peut raisonnablement s’installer. Face à près de 200 coureurs et journalistes venus du monde entier, un comportement négatif de la part du Parc serait d’un très mauvais effet pour les Pyrénées. Par contre, ce serait l’occasion de faire découvrir une nouvelle et intéressante définition du développement durable pour les vallées pyrénéennes alors que la Charte du Parc se discute.

• Voir ci-dessous l’interview de Pierre Dollo, Président du Club Amitié et Nature Tarbes, vice-président de la fédération internationale de ski alpinisme, organisateur de la Coupe du Monde de ski alpinisme.

IMG/mp3/pierre_dollo.mp3

T.I.