Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes

  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
 
 
 

A l’OPH le jardinage complète le compostage (Communiqué Recyclo-Loco)

dimanche 26 novembre 2023 par Rédaction

Le jardinage complète le compostage

Sur plusieurs résidences de l’OPH, les habitants produisent un bon compost depuis plusieurs années. La demande était donc grande pour pouvoir utiliser ce compost pour faire pousser quelques légumes, plantes aromatiques et petits fruits.

C’est désormais chose faite pour 4 résidences : l’association Recyclo-Loco bénéfice d’une subvention du fonds de dotation Biocoop pour l’alimentation solidaire et durable pour tous. Le Symat soutient également les actions pour dynamiser le compostage dans les résidences. Par ailleurs, les nouvelles conventions compostage OPH-Symat incluent désormais la possibilité d’installer des carrés potagers. Les habitants ont ainsi pu installer une jardinière en bois de douglas non traité d’une scierie locale, d’une surface de 2 m².

Une heure d’effort collectif a été nécessaire pour remplir chaque jardinière d’un mètre cube de compost, mélangé à de la terre argileuse. Le plaisir a ensuite été partagé pour planter thym, sarriette, origan zaatar, marjolaine, oignons de Trébons, poireau perpétuel, ciboulette, mélisse, agastache, hysope, monarde et fraisiers produits par la ferme locale de Gerde « Le Mélilot ».

Les plantations d’hiver ont eu lieu du 20 au 25 novembre, juste au bon moment, car « à la sainte Catherine tout prend racine ». Elle seront complétées au printemps à l’occasion d’une nouvelle animation. A Monloo même la pluie n’a pas découragé les habitantes.

Disposer d’un bac jardinière donne un sens supplémentaire au geste de composter : nos biodéchets deviennent vraiment une ressource qui nous fournit un nouvel aliment, en complétant ainsi le cycle de la matière. Les plantes seront ainsi à disposition de tous les résidents pour parfumer leurs plats. Et surtout, le plaisir d’une activité ensemble en plein air est largement partagé : « ça fait vraiment du bien de mettre les mains dans la terre  » témoigne une habitante de l’Adourette.