Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes

  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
 
 
 

Ils disent non à l’antenne relais du Boulevard des Vosges à Bordères !

lundi 7 août 2023 par Rédaction

Les riverains du Boulevard du Vosges et ceux de la rue Didier Daurat ont découvert accidentellement que la SAS Hivory (un des principaux acteurs sur le marché des infrastructures de télécommunications) allait installer un pylône relais de radiotéléphonie mesurant 42 mètres à moins de 5 mètres des premières habitations, au fond du Boulevard des Vosges, sur un terrain appartenant à la SNCF situé sur la commune de Bordères sur l’Échez.

Pourtant la loi Abeille du 9 février 2015 précise que le Maire doit mettre à disposition des habitants les dossiers d’information transmis par les exploitants de stations radioélectriques pour l’implantation ou la modification substantielle d’un site. Il n’a pas consulté non plus les associations de protection des consommateurs au sujet des risques sanitaires liés à l’exposition aux champs électromagnétiques émis par l’antenne.

L’union faisant la force, ils ont constitué un Collectif spontané de Voisins pour lutter contre ce projet. Si dans un premier temps le Maire de Bordères avait émis un arrêté d’opposition à ce projet en prétextant la défiguration du paysage, il a été contraint par le Tribunal Administratif de Pau de signer un certificat de non-opposition. Ce qu’il a fait le 5 mai 2023.

« Nous ne sommes ni des intégristes, ni de simples contestataires. Nous comprenons la nécessité d’une couverture de réseau de qualité pour l’ensemble de la population » précisent les habitants de ce quartier qui se sentent un peu les oubliés de leurs communes respectives, le Boulevard des Vosges ayant la particularité de se situer à cheval sur Tarbes et Bordères sur l’Échez. Les membres du collectif des Voisins ne souhaitent pas bannir les antennes relais et les téléphones portables de leur univers mais doutant de l’innocuité des ondes, ils demandent l’application du principe de précaution et souhaitent que l’antenne relais de radiotéléphonie soit installée dans un lieu plus approprié, éloigné des habitations. L’OMS (organisation mondiale de la santé) a classé en 2011 les ondes de téléphonie mobile comme potentiellement cancérigènes.
Le collectif représenté par Stéphane Bollut et soutenu par l’association l’ADRISE a déposé un recours devant le Tribunal Administratif de Pau le 3 juillet, dans lequel il demande au Maire de Bordères, Jérôme Crampe, de retirer son certificat de non-opposition et de s’opposer à la construction de ce pylône.

Pour rappel, en France, la Charte de l’environnement, reconnue de valeur constitutionnelle depuis 2005, intègre en son article premier le « droit de vivre dans un environnement équilibré et respectueux de la santé ». Ils estiment que cette construction bafouera leurs droits fondamentaux. Les riverains redoutent une dégradation de leur cadre de vie, une dévaluation substantielle de la valeur de leurs habitations si cette antenne devait être érigée au fond du Boulevard des Vosges.

Ils espèrent que la SAS Hivory saura être à leur écoute et renoncera à installer ce pylône pour qu’ils puissent profiter de longues années encore de la quiétude de leur quartier. Une page Facebook « Non à l’antenne relais du Boulevard des Vosges à Bordères sur l’Échez » a été créée. Une pétition est également en ligne, vous pouvez la signer également chez les commerçants de Bordères.

Le Collectif des Voisins du Boulevard des Vosges et de la rue Didier Daurat.
Contact : nonalantennerelais65@gmail.com