Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Jérôme Crampe, candidat aux élections législatives de juin 2022

mercredi 27 octobre 2021 par Rédaction

Lors de sa rencontre avec la presse ce mardi matin, Jérôme Crampe, maire de Bordères sur l’Echez, a confirmé sa candidature aux législatives de juin 2022.

 

Sollicité par la députée sortante Jeanine Dubié qui ayant décidé au terme de son second mandat de se retirer a souhaité que ce soit le maire de Bordéres sur l’Echez qui prenne la suite pour le parti radical de gauche et le parti radical centre gauche où Jérôme Crampe est adhérent.

 

C’est après une grande réflexion que l’élu a accepté de relever le défi, il explique : « Être élu de la plus haute assemblée de la République est pour moi très important. Je suis très attaché aux valeurs de la République et siéger à l’assemblée nationale c’est siéger au sein d’une assemblée qui veille à l’action du gouvernement, qui veille au respect des valeurs de la République.

Je ne cache pas que j’y avais déjà pensé il y a plusieurs années, mais il faut qu’une opportunité se présente.

 

D’un autre coté choisir ce mandat, c’est d’une part abandonner le mandat de maire, le choix a été difficile car nous ne sommes pas sur la même fonction, le mandat de maire c’est un mandat de proximité, un lien direct avec les administrés, c’est la capacité d’entreprendre et investir avec un peu plus de liberté.

 

Pour moi ça a un impact au niveau professionnel, je suis chef d’entreprise, il a fallu que je mesure les aménagements et l’organisation. J’ai 48 ans et il me reste encore des années à travailler. L’idée n’est pas de tout abandonner pour la politique qui est une passion, une passion pour la vie, une passion pour les gens, c’est comme cela que moi je le vois.

C’est un mandat différent, travailler pour le bien des citoyens et défendre notre territoire. Je suis attaché à mon département, un département riche en diversité, il faut continuer à le mettre en valeur et le défendre.

 

De part ma formation, l’aménagement du territoire est une thématique dans laquelle je me retrouve et qui pour moi est importante pour les années à venir, liée à tout ce qui est transition : écologique, d’urbanisme, l’étalement de la construction. J’ai envie de me faire entendre car je suis persuadé que dans ce domaine là on peut trouver des solutions tout en respectant les évolutions climatiques, continuer à faire évoluer nos territoires.

 

Pour le candidat, le défi des années à venir : continuer à dynamiser les territoires en passant par de l’aménagement des territoires, par du développement économique et faire en sorte que les grands groupes industriels situés sur les métropoles pensent à délocaliser certains de leurs services ou autres dans les villes moyennes où le foncier est accessible, où le cadre de vie n’est pas pire qu’ailleurs, voire peut être mieux. « Si je suis élu député, c’est un sujet sur lequel je m’engagerai à fond car il en va de la dynamique de nos territoires ».

 

Pour conclure Jérôme Crampe a précisé qu’il restera conseiller municipal, il a confiance en son équipe. L’esprit et les projets pour la commune seront réalisés de la même façon, avec le même engagement.

 

Nicole Lafourcade