Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Jean-René Nolf, nouveau directeur départemental des finances publiques, a pris ses fonctions

mercredi 23 juin 2021 par Rédaction

Jean-René Nolf est le nouveau Directeur départemental des finances publiques des Hautes-Pyrénées. Il succède à Rémi Viénot, parti à la retraite. Il s’est présenté ce mardi matin à la presse au lendemain de son arrivée en Bigorre.

Âgé de 55 ans, il est marié et père de 2 enfants. C’est sa huitième affectation depuis son entrée dans l’administration des finances publiques en 1989. Avant de venir à Tarbes, il a exercé pendant 4 ans les fonctions de Payeur régional de Nouvelle Aquitaine. Antérieurement, de 2011 à 2017, il a été l’adjoint du Directeur départemental des Finances publiques à La Rochelle.

« Je suis très heureux de prendre mes fonctions dans ce superbe département des Hautes-Pyrénées où il y a fort à faire. La direction générale des finances publiques a un rôle important, essentiel dans le fonctionnement de l’État et de l’Économie, que ce soit au niveau national comme au niveau local. Pour les usagers particuliers, elle assure la gestion de l’impôt, dont le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu depuis 2019. Elle assure également le prélèvement de l’impôt des entreprises et exerce des missions de gestion et d’expertise comptable et financière au bénéfice des collectivités territoriales. À toutes ces catégories d’usagers, la direction générale des finances publiques (DGFIP) informe, conseille. Ce sont ses principales missions. J’arrive avec l’ambition bien sûr de poursuivre dans les pas de mes prédécesseurs ces missions en mettant en avant tout le savoir-faire et le réalisme de nos services et de nos agents. Pour commencer, j’ai un important travail d’appropriation, de diagnostic pour m’imprégner du contexte du département, des attentes des usagers et des élus en termes de présence administrative et de proximité.

Nous avons engagé depuis 2 ans une adaptation progressive de notre organisation afin de repositionner certaines missions, regrouper certaines structures fragiles et augmenter le nombre de points de contact pour les usagers sur le territoire avec la création des espaces France Services qui sont des structures d’accueil au plus près des usagers. On mutualise avec d’autres services publics. Il s’agit de s’adapter aux évolutions de la société. Mon intention première est donc de faciliter la mise en œuvre de ce plan de réorganisation. En adaptant et en réorientant si nécessaire avec beaucoup de pragmatisme et d’ouverture, dans le dialogue constant avec les élus du territoire, ce processus de réorganisation.

Un point qui est très important et qui découle directement du contexte de crise sanitaire : les mois très difficiles que nous venons de vivre avec l’épidémie du Coronavirus ont généré des besoins particuliers de soutien de la part des entreprises ». (Audio ci-dessous)