Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

COVID 19- Des tests antigéniques dans les établissements scolaires du département : anticiper, alerter, protéger.

vendredi 22 janvier 2021 par Rédaction

Dans le cadre de la campagne de tests antigéniques pour la COVID19 mise en œuvre sur le territoire des Hautes-Pyrénées, Thierry Aumage, directeur académique des services départementaux de l’éducation nationale des Hautes-Pyrénées s’est rendu ce jeudi en début d’après midi au collège Paul Eluard à Tarbes.

 

La campagne de tests antigéniques fait l’objet d’un renforcement jusqu’au début des vacances de février. Elle devrait permettre d’atteindre plus de 1 000 tests hebdomadaires pour le département.

 

« Le dispositif de mise en place de tests antigéniques est déployé sur tout le territoire des Hautes-Pyrénées. Les tests sont réalisés par des infirmières volontaires. Les résultats sont communiqués par un infirmier aux personnes testées après un temps d’environ 15 minutes.

Ce dispositif est déployé dans toutes les écoles du département pour accompagner toutes les mesures prises pour bloquer le développement du virus. Il faut donc anticiper, alerter et protéger. Et pour y parvenir, il faut dépister en amont », a expliqué le directeur académique.

 

Dès qu’il y a une situation dans un secteur où il y a au moins 3 cas positifs sur une durée d’une semaine, une équipe médicale se déplace et offre à tous ceux qui le souhaitent d être dépistés. Cela est proposé systématiquement aux collégiens, aux lycéens et aux enfants de plus de 6 ans si les parents le souhaitent et aussi bien sur les personnels et les parents d’élèves.

 

Les équipes se déplacent dans tous les lieux : mairies, chefs d’établissements ou parents d’élèves désirant le dépistage.

 

Il y a des opérations ponctuelles. Ce qui s’est passé à Sarrouilles en début de semaine. Et si il y a cas positif, tout de suite isolement et recherche de cas contact.

 

Pour le département, 18 infirmiers et infirmières scolaires et 2 médecins scolaires ont été formés en partenariat avec le centre de dépistage, situé au parc des expositions de Tarbes.

 

Quatre sites ont été choisis pour faire des tests à grande échelle fin janvier et début février. Les équipes se rendront au lycée à Bagnères de Bigorre, au collège Paul Eluard, au lycée Sixte et Vignon et au collège d’Arreau. Quinze jours après, l’opération sera renouvelée sur les mêmes sites afin de voir s’il y a évolution ou pas.

 

L’idée est aussi de voir si le virus variant circule sur notre territoire.

 

Le directeur académique souligne que le département a été relativement impacté sur la période de novembre et décembre, qu’il n’y a pas eu non plus de situation difficile, que les premiers jours après les vacances de Noël étaient tranquilles et depuis une semaine on voit apparaître des situations positives. Si cette situation venait à s’amplifier, il sera fait appel aux infirmiers libéraux pour intervenir dans les établissements scolaires.

Depuis le début de la semaine que ce dispositif est en place, les tests sont négatifs.

 

« Notre souhait c’est d’arriver à un millier de tests par semaine jusqu’aux vacances de février », a conclu le directeur académique.

 

Nicole Lafourcade