Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
 
   
 
  
 

La pâtisserie Cayrefourcq a baissé le rideau

vendredi 21 mai 2010 par Rédaction

C’est une bien sympathique réception un brin nostalgique qui a eu lieu tout récemment à la mairie de Tarbes : Gérard Trémège y accueillait chaleureusement dans la salle des fêtes la famille Cayrefourcq, pâtissiers bien connus de la rue Foch qui viennent de tirer le rideau de leur pâtisserie après plus de 100 ans de bons et beaux gâteaux. Pas question pour le maire de Tarbes de passer sous silence cet événement qui va priver de nombreux Tarbais d’une succulente halte.

… D’habitude c’est une nouvelle entreprise que le maire reçoit…Là ce fut une manifestation un peu spéciale, une démonstration de considération pour une qui malheureusement ferme…

C’est avec émotion que Gérard Trémège a évoqué « le gâteau du dimanche » que sa grand- mère l’envoyait chercher chez Cayrefourcq…et aussi les arrêts gourmands qu’il y faisait plus récemment pour « deux babas au rhum chantilly » tellement réconfortants ! Et de raconter : « Gourmand, gourmet, ancien apprenti pâtissier, je n’ai jamais été dégoûté des gâteaux ! Je suis attaché en tant que citoyen tarbais et maire à la pâtisserie Cayrefourcq : là on y faisait de vrais gâteaux… ! Elle a été créée en 1904 au même endroit par votre grand père, reprise par votre père Charles aujourd’hui centenaire, puis par vous ses filles, Christiane, Marie-Claude et Hélène, rejointes par son fils Raymond puis par André. Vous aviez à l’époque un autre magasin rue du 4 septembre et vous employiez alors jusqu’à 18 salariés ! C’est un arrache-cœur de voir disparaitre une telle institution…et un deuil dans l’économie tarbaise. Merci à vos parents et grands parents du gâteau du dimanche et à vous, de la convivialité que vous avez su entretenir … »

C’est avec une émotion difficilement contenue que Christiane Cayrefourcq, entourée de sa famille et de ses amis, en présence de bon nombre d’élus et du président de la CCI Jean Claude Roch, a reçu la médaille de la ville et un bouquet de fleurs des mains de Gérard Trémège non moins ému.

Josiane Perez