Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Annulations d’épreuves sportives : de la 29e course de côte de Tarbes – Osmets -Luby et de la 20e édition de l’Autocross de Aydie.

jeudi 9 avril 2020 par Rédaction

La 39e course de côte de Tarbes, Osmets, Luby, annulée : c’est avec regret que nous vous informons que la 39e course de côte de Tarbes-Osmets-Luby qui, devait se tenir les 16 et 17 mai ne pourra pas se dérouler, en cause l’épidémie de coronavirus. Bien sûr cette épreuve aurait pu être reportée, mais comme nous l’explique le président de l’ ASA Armagnac Bigorre, René Pascouau : ‘’Nous nous voyons mal aller quémander de l’argent à des partenaires, alors qu’un grand nombre d’entre eux n’ont plus aucune activité, de plus le personnel médical sera-t-il disponible, les services de gendarmerie le seront-ils également ? Pas sûr donc nous avons préféré l’annuler et l’inscrire en 2021.’’

Circuit d’ Aydie - La 20 édition se déroulera en 2021 : en 2020, le circuit d’Aydie à cheval sur les Hautes-Pyrénées, le Gers, et les Pyrénées-Atlantiques devait fêter sa 20e édition, en recevant pour la 16e fois de sa jeune histoire, le Championnat de France d’Autocross et de Sprint Car. Mais voilà pas de rendez-vous les 27 et 28 juin, la raison : la pandémie du Covid-19. La raison de cette annulation, est toute simple : ‘’Trop d’interrogations sur l’avenir !’’ nous dit l’ un des responsables du circuit. ‘’Nous ne pouvons pas préparer le terrain en raison du confinement, car ils nous faut être à plusieurs pour effectuer les travaux, ce qui n’est pas permis. La 2e raison, les finances, comment aller demander de l’argent à des entrepreneurs, des commerçants, des industriels, des collectivités alors que tout est à l’arrêt ? Et enfin, demander les services, infirmiers, médecins, forces de l’ordre alors aujourd’hui ils sont très, très sollicités et, seront peut-être encore sur le pont des urgences ! Ceci ne serait pas sérieux’’


Crédit photos IMEC – B.L.S.