Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Le 49.3 passe mal. Des actions à venir

lundi 2 mars 2020 par Rédaction


Ils étaient une poignée ce midi devant la préfecture à braver le vent, le froid et la pluie pour faire entendre leur mécontentement et annoncer les actions qui seront menées dans les jours à venir.

L’intersyndicale FO, FSU, SOLIDAIRES et CGT condamne unanimement le recours scandaleux au 49.3 concernant le projet de réforme des retraites et appelle à une mobilisation à la hauteur.

« Ce passage en force de l’exécutif est un véritable déni de démocratie ! L’attitude du gouvernement est aussi un aveu de faiblesse : quand on n’arrive pas à convaincre, on veut contraindre ! Il méprise les grèves et manifestations, l’opinion publique majoritaire, le Conseil d’Etat et l’Assemblée Nationale. C’est le projet le plus antidémocratique et antisocial de toute la Cinquième République. Nous avons construit ce mouvement social pour défendre notre projet de société. Il s’agit du socle de notre protection sociale. C’est un contrat moral entre les générations passées et future. C’est un combat juste. Nous avons grandement contribué à la bataille parlementaire, et quoi qu’en pense le gouvernement cela ne siffle pas la fin de la lutte.
Le gouvernement vient par ce 49.3 de déclarer une véritable guerre sociale dont il porte toute la responsabilité ! C’est la rue qui a écrit l’histoire. Qu’il n’oublie pas que ce que la loi fait la rue peut le défaire
 », a déclaré, Angélique Samaran

Des mobilisations sont prévues le mardi 3 mars à 17h30 place Verdun jusqu’à la préfecture, Jeudi 5 mars à 12h place Verdun jusqu’à la préfecture, Samedi 7 mars journée des droits des femmes rendez-vous 16 heures à la place de Verdun jusqu’à la bourse du travail où aura lieu un débat.
« Nos rassemblements ne faibliront pas et la colère doit se transformer en victoire ».

Nicole Lafourcade