Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
    
     
   
 

Réserve civique : lancement du dispositif dans les Hautes-Pyrénées

jeudi 1er février 2018 par Rédaction

Une réunion en présence de maires, de responsables d’associations s’est déroulée dans les locaux du foyer des jeunes travailleurs afin de connaitre la marche à suivre, les projets, l’accueil des personnes bénévoles. Aux cotés de Marc Zarrouati, secrétaire général de la préfecture , se trouvaient Yannick Blanc, haut commissaire à l’engagement civique, Claude Emmanuel Triomphe, conseiller du haut commissaire, Christophe Lecomte, DDCSPP adjoint et Florence Bernard , référente départementale du dispositif réserve civique pour animer cette rencontre où il a été question de beaucoup d’actions de solidarité, de l’accueil des migrants, de solidarité envers les personnes en situation d’isolement, d’aide aux devoirs scolaires. Des activités qui correspondent à des besoins de politique publique qui se développent bien mieux s’ils peuvent s’appuyer sur l’engagement citoyen.

A l’issue de cette réunion, les représentants de la réserve civique ont rencontré la presse :

"C’est un outil mis par l’Etat à la disposition des citoyens pour les aider et les soutenir dans leur volonté d’engagement. Les Français démontrent au quotidien leur engagement citoyen. Le bénévolat se porte bien dans ce pays et le bénévolat des jeunes est en croissance. Le goût pour les missions d’intérêt général des jeunes diplômés s’exprime également et le rôle de l’Etat n’est pas d’encadrer les citoyens mais de les soutenir, de les aider et les accompagner. Telle est la vocation de la réserve civique, un outil de développement de l’engagement bénévole.

La réserve civique est ouverte à toutes les missions d’intérêt général et il n’y a pas de sélections. La réserve civique s’adresse aux associations et organismes à but non lucratif de droit français, aux personnes morales de droit public et aux services de l’Etat. Ces organismes proposent des missions ponctuelles en faveur de l’intérêt général.

Tout citoyen français de plus de 16 ans peut devenir réserviste, un engagement volontaire et occasionnel.

La réserve civique est basée sur la motivation des personnes, lesquelles sont affectées à des missions selon leurs souhaits, leurs dispositions et leurs savoir-faire", a indiqué le haut commissaire.

Comment prendre part à la réserve civique ?

Afin de mettre les organismes d’accueil et les réservistes en relation une plateforme numérique a été créée : reserve-civique.beta.gouv.fr . Les réservistes et les organismes d’accueil peuvent s’inscrire, publier ou rechercher des missions et ainsi rentrer en contact.

L ’Etat et la réserve civique : la réserve civique est pilotée par Yannick Blanc, haut commissaire à l’engagement civique, chargé de mettre en œuvre et de promouvoir le dispositif au niveau national. L ’Etat joue le rôle d’impulsion et de facilitation.

La réserve civique constitue une réponse de proximité à une démarche citoyenne, altruiste, généreuse, volontaire sans pouvoir de réquisition. Elle génère un vivier de bénévoles largement accessible aux organismes d’accueil et offre un appui en cas d’événements exceptionnels, de manque de moyens ponctuels ou en renfort de territoires considérés comme fragiles.

L’engagement du réserviste : respecter la charte, apporter son concours à titre bénévole, s’engager pour une période déterminée qui peut être renouvelée avec son accord, accomplir sa mission, faire preuve d’une disponibilité adaptée aux exigences de son engagement, observer un devoir de réserve, de discrétion, de neutralité pendant sa mission, faire preuve de bienveillance envers toutes les personnes en contact avec une mission de réserve, rendre compte de sa mission à l’organisme d’accueil, signaler à l’autorité de gestion de la réserve compétente tout incident ou anomalie survenu à l’occasion de sa période d’engagement, promouvoir l’engagement citoyen sous toutes ses formes.

L’engagement et les obligations de l’organisme d’accueil : respecter la charte, proposer des missions conformes à l’objet de la réserve civique, ses sections territoriales et ses réserves thématiques, proposer des missions non substituables à un emploi ou à un stage, préparer le réserviste à l’exercice de sa mission, prendre en considération les attentes, les compétences et les disponibilités exprimées par le réserviste au regard des besoins de la mission proposée, attester du déroulement de la mission, participer à des actions de communication et de promotion de la réserve civique, couvrir le réserviste contre les dommages subis par lui ou causés à des tiers dans l’accomplissement de sa mission.

Les organismes d’accueil peuvent par ailleurs rembourser les frais réellement engagés par le réserviste dans l’exercice de sa mission.

Nicole Lafourcade

Diaporama
AGRANDIR