Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
 
 

« Alerte à la bêtise Humaine… en Pays Toy »

mercredi 19 juillet 2017 par Rédaction

Nous avons pu voir, par le passé, des touristes divertir leurs toutous après des troupeaux au cirque de Troumouse, d’autres écraser une brebis allongée sur le bord de la route du Tourmalet ou encore un camping-car fonçant sur un troupeau qui n’allait pas assez vite au col du Tourmalet. Ce ne sont que des exemples parmi de nombreux autres sans parler des invectives contre les éleveurs / bergers que nous retrouvons parmi les slogans traditionnels des « défenseurs de la nature…. Et des animaux ». Mais, cette fois, le 14 juillet en Pays Toy fut marqué d’un fait qui restera dans les annales les plus tristes et lamentables que nous puissions imaginer.

La commission syndicale de la vallée du Barège (Pays Toy en langage touristique) en charge de la gestion, entre autres, des estives, lance une « alerte à la bêtise humaine ». Jugez par vous-même.

La Syndicale raconte sur sa page Facebook https://www.facebook.com/profile.php?id=100012482539355 :

« Comme chaque semaine, un éleveur est monté soigner ses vaches sur l’unité pastorale de Camplong le 14 juillet 2017, et en arrivant sur l’estive ……stupéfaction et dégoût.
« Il découvre la carcasse d’une de ses vaches, ou du moins ce qu’il en reste tête et colonne vertébrale, avec une corde à côté.
« Les quatre pattes ont été découpées de main d’homme, le cuir enlevé ainsi que les boucles d’identification.

« Une enquête est ouverte à la Gendarmerie de Luz-St-Sauveur.

« Les élus de la Commission Syndicale de la Vallée du Barège mettent tout en œuvre pour qu’un tel carnage ne se reproduise plus sur les 18 quartiers de transhumance, et adressent à ces « sauvages » tout leur mépris. »

Rien d’autre à dire face à ce comportement. Toutefois, si des personnes savent quelque chose…. La gendarmerie à ses grandes oreilles ouvertes et vous serez le bienvenu à la commission syndicale au 05 62 92 99 56.

Rappel sur le rôle de l’agriculture de montagne

Au-delà de l’horreur de l’acte inqualifiable que nous venons d’évoquer, rappelons que c’est grâce aux bêtes , à leurs éleveurs et à la commission syndicale de la vallée du Barège qui les accueille sur ses estives que les paysages sont entretenus et maintenus ouverts pour être appréciés des touristes. C’est aussi grâce à ces ouvertures et à ces bêtes qu’est entretenue une biodiversité remarquable de milliers d’espèces sur le sol, sous le sol et dans les airs qui vont du bousier à la flore et tous ceux qui s’en nourrissent….. Des espèces indispensables à la vie de la nature mais moins médiatisées que des espèces dites « emblématiques », particulièrement destructrices et sans grand intérêt pour la biodiversité.

Louis Dollo