Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
 
    
 
  
 

Législatives 2017 (1ère circonscription) : Jean-Bernard Sempastous et Stéphanie Abbadie, candidat et suppléante de la République en Marche, ont visité la banque alimentaire à Orleix

vendredi 2 juin 2017 par Rédaction

Jeudi après-midi, Jean-Bernard Sempastous et sa suppléante Stéphanie Abbadie ont rencontré les responsables et bénévoles de la banque alimentaire dont les locaux sont situés à Orleix, près de la mairie. Ils ont beaucoup interrogé et écouté avant de visiter l’entrepôt où sont classés méthodiquement les stocks alimentaires. À l’issue de cette visite, ils ont tenu une conférence de presse pour faire le point sur leur campagne et présenter notamment l’affiche officielle.

 « On a voulu que cette affiche soit claire pour nos électeurs, a fait observer d’entrée JBS. On a commencé par mettre un bandeau avec notre appartenance « La République en Marche » ainsi que la photo de Manuel Macron, le président de la République. C’est pour lui qu’on se bat sur le terrain pour gagner cette première circonscription. Il nous a fait l’amitié de nous envoyer le petit mot suivant : « Madame, Monsieur, chers amis, je vous invite à soutenir pleinement notre candidat, Jean-Bernard Sempastous, pour ces élections capitales pour la France et pour le développement de nos belles Hautes-Pyrénées ! » Nous avons mis ce message sur l’affiche car d’autres candidats jouent sur plusieurs tableaux. Le candidat et la suppléante sont en train de marcher car nous sommes dans cette dynamique des marcheurs. On a derrière nous un paysage qui représente les coteaux, les piémonts, les montagnes. On devine la ville de Tarbes. On veut montrer que l’on a fait une campagne complètement différente du candidat sortant puisque nous, nous allons vers les gens. On va voir les élus, on fait des courriers, on fait des réunions où tous les élus sont invités par canton. Mais surtout, nous allons le plus possible vers la population. Nous sommes assez bien reçus. Les gens voient le changement, une nouvelle façon d’appréhender la politique. La photo illustre le candidat et la suppléante qui sont à la même hauteur. Cette campagne se gagne à deux, voire à plus. On a voulu mettre également la phrase qui nous suit depuis le début de la campagne : « Enfin, une chance pour notre territoire ! » Si je suis élu, je pense que le territoire ne sera pas le même que celui qui est perçu aujourd’hui. Aussi bien de la part des élus que de la façon de faire émerger la démocratie. Nous rencontrons des associations. Nous promettons et nous tiendrons nos promesses. Sans sectarisme, je serai le député de tout le monde. Nous sommes persuadés que nous aurons la majorité, ça veut dire que je serai dans la vraie majorité présidentielle. J’ai signé la charte dans laquelle je m’engage à soutenir le président de la République Emmanuel Macron ».

Stéphanie Abbadie insiste sur la nécessité de rétablir la vérité car pour elle des usurpateurs se réclament aujourd’hui de la majorité présidentielle et du président Emmanuel Macron. « Jean-Bernard est le seul investi par la République en Marche. Le but de notre mouvement est d’accorder la majorité absolue à l’assemblée nationale au président de la République ». (AUDIO). Stéphanie Abbadie pense que la dynamique s’élargit (AUDIO)

Jean-Bernard Sempastous : « Quel est le bilan de Monsieur Glavany ? »

Le maire de Bagnères-de-Bigorre visé systématiquement par le député sortant socialiste n’hésite pas à lui envoyer quelques piques. Ainsi il a dit qu’il votera la loi de moralisation de la vie politique, laissant entendre que Jean Glavany dit le contraire. Il compte faire vivre la démocratie participative. « Je ne serai pas celui qu’on ne voit qu’une fois tous les 5 ans. Au fait quel est le bilan de M. Glavany ? Quel est son projet ?  » (AUDIO)