Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
  
 
  
 

Thierry Solère (Les Républicains) : « La primaire n’aura un sens que si elle est réussie »

mardi 11 octobre 2016 par Rédaction

Dans le cadre de la primaire de la droite et du centre, Gérard Trémège a reçu ce lundi en fin d’après midi Thierry Solère , président de la commission d’organisation de la Primaire de la Droite et du Centre. A leurs cotés, étaient présents Sylvain Peretto, Fréderic Pouysségur et Guillaume Gardillou.

Gérard Trémège, président de la commission départementale, a expliqué le dispositif mis en place dans le département pour les élections qui se dérouleront les 20 et 27 novembre prochain :

« 29 bureaux de vote, 155 militants mobilisés, cela n’a pas été facile compte tenu de la configuration géographique du département. Certains bureaux de vote regrouperont les listes électorales de plusieurs communes, par exemple sur le bureau d’Arreau il y aura 53 listes électorales des petites communes qui sont autour de ce canton.

Il y aura des bureaux de vote où seulement une cinquantaine de personnes viendront voter.

Si on arrivait à 5 ou 6000 électeurs sur le département, on serait dans la fourchette estimative de la participation nationale. Nous verrons cela les 20 et 27 novembre au soir.  »

Gérard Trémège s’est dit ravi de recevoir Thierry Solère à Tarbes. Il l’a qualifié d’homme de terrain, un homme d’entreprise, un homme d’une diplomatie remarquable qui a le sens de la relation humaine.

Et de poursuivre : « Elu conseiller municipal et 1er adjoint au maire de Boulogne Billancourt de 2001 à 2012, conseiller général de 2005 à 2012, député en 2012, conseiller régional en 2015. Un homme de combat et de conviction c’est pour cela que tous les candidats se sont mis d’accord pour lui confier la présidence nationale de la commission d’organisation de la primaire. »

Avant de donner la parole à Thierry Solére, Gérard Trémège a remercié Frédéric Pouysségur pour le travail considérable qu’il a accompli sous l’autorité de Sylvain Peretto pour la mise en place de cette organisation, un vrai travail de titan pour couvrir l’ensemble du territoire avec les bureaux de vote et de trouver les bénévoles qui seront mobilisés sur les deux dimanches de novembre.

Thierry Solère qui fait son tour de France, a assisté à près de 70 réunions pour les primaires avec un emploi du temps très chargé. Il s’est dit heureux d’être à Tarbes.

" Pour nous les primaires est un exercice nouveau, nous avons trois grandes conditions pour que ces primaires soit réussies :
- Il faut qu’il y ait du monde, c’est pour cela que nous avons ouvert beaucoup de bureaux de vote 10 228 en France dont 29 dans les Hautes Pyrénées.
- Que ce soit l’occasion d’un beau débat, il est commencé depuis plusieurs mois. Depuis le 21 septembre, nous avons la liste des candidats, ils sont au nombre de 7 pour cette primaire. Le 1er débat aura lieu ce jeudi soir sur TF1 avec l’ensemble de tous les candidats.
- Que le résultat de la primaire quel qu’il soit ne soit pas contesté, c’est un enjeu important pour nous. Nous avons également pris une décision difficile, il n’y aura pas de vote par procuration possible. C’est toujours par les procurations qu’arrivent les difficultés.
Au niveau national sont mobilisés 60 000 personnes sur les 2 dimanches, un exercice très lourd. Et ici sur le département c’est un travail remarquable qui a été fait.
La primaire est ouverte à tous les Français, pas besoin d’avoir sa carte de parti politique, vous voulez tourner la page du quinquennat de François Hollande, vous partagez les valeurs de la droite vous pouvez voter".

Et de poursuivre : «  Avec le chômage qui monte, 55 000 demandeurs d’emploi de plus, le mois dernier, il est peu probable que François Hollande soit réélu président de la république par les Français l’année prochaine. 90% des Français dans le dernier sondage le montre.

Le seul ennemi de la droite c’est d’être divisée. Si nous sommes rassemblés pour les élections présidentielles, que l’on a un seul candidat, il a de fortes chances de devenir le président de la République. Il faut que les Français se mobilisent. »
Pour conclure, Gérard Trémège a précisé que compte tenu de sa position de président de la commission départementale, il ne donnera aucune consigne de vote, chacun et chacune voteront comme ils l’entendent
".

Où voter ?

Arreau, Aureilhan (salle Albert-Ozon) , Séméac, Barbazan-Débat, Bagnères-de-Bigorre (2 bureaux, à la Halle aux grains), Tarbes (5 bureaux, 2 à l’hôtel de ville, 3 à la ferme Fould), Galan (salle des fêtes), Trie-sur-Baïse, Tournay, Lannemezan (2 bureaux, à la salle du renouveau), Horgues, Juillan (2 bureaux), Bordères-sur-L’Échez (2 bureaux, au foyer des Mille-Clubs), Argelès-Gazost (2 bureaux, salle de la Terrasse et salle de réunion du gymnase), Vic-en-Bigorre (2 bureaux), Lourdes (3 bureaux, aux écoles Darrespouey, Lannedarré et du Lapacca), Rabastens-de-Bigorre (salle de réunion du pôle public).

Comment savoir où voter ?

Se rendre sur le site : www.monbureau.primaire2016.org, inscrire son adresse, l’électeur saura de suite dans quel bureau de vote il doit se rendre pour voter.

Qui peut voter ?

Tout citoyen inscrit sur les listes électorales, muni d’une pièce d’identité et en s’acquittant d’un droit de 2 €, servant à financer l’organisation des primaires et signer la charte. Les dates : dimanches 20 et 27 novembre, les bureaux seront ouverts de 8 heures à 19 heures.

Nicole Lafourcade