Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
    
   
  
   
 

Groupe promotion alpinisme FFCAM Hautes-Pyrénées

jeudi 12 mars 2015 par Rédaction

Une belle saison hivernale !

Constitué en décembre après des sélections communes aux Pyrénées, le nouveau groupe alpinisme 65 est parti pour vivre de belles aventures pendant 2 ans.

Comme pour chaque nouveau cycle, l’accent a été mis d’entrée sur l’escalade en glace : domaine où les jeunes manquent cruellement de pratique et d’expérience. Dans nos Pyrénées, de bonnes conditions de glace ne sont pas faciles à trouver et pourtant grâce à la motivation et l’enthousiasme de tous, les jeunes ont à leur actif plus de 10 jours de cascade de glace.

C’est au mois de janvier que le froid est enfin arrivé et la saison a pu enfin démarrer. A l’entrée Nord du tunnel d’Aragnouet, site école rapide d’accès et souvent en conditions, les 8 jeunes ont pu faire leur apprentissage et leurs gammes. Sous la direction de David Marret (Guide de Haute-Montagne) et Eric Gerardin (instructeur alpinisme FFCAM), toutes les techniques de progression et de sécurité ont été répétées. Le 3ème jour, 4 cordées autonomes se sont lancées dans deux cascades de quatre longueurs, soit environ 200 mètres d’escalade. Avec une forte bise du Nord qui soulevait la neige et fouettait les alpinistes, la progression fut assez lente et éprouvante mais réalisée avec un maximum de sécurité. Même dans la descente habituellement facile, le groupe dut garder sa vigilance pour éviter les plaques à vents et corniches qui se formaient : un sacré baptême du froid !

Le point d’orgue de la saison hivernale fut un séjour début février dans le Briançonnais pour 6 jours non-stop de glace. Les cascades étaient assez bien fournies et la météo fut exceptionnelle (grand beau et des températures autour de 0°C : l’idéal !). Le groupe a donc pu découvrir chaque jour des sites et des vallées différentes. Cette pratique intensive a permis une bonne progression et une accumulation de confiance. Car, la glace est un milieu vivant et les sensations évoluent en fonction de sa nature. Il faut donc être sûr de chaque ancrage de piolet ou de crampons.

Les deux premiers weekends de mars étaient au programme :

  1. Le premier, face aux risques d’avalanches, à la glace recouverte par la neige et aux difficultés de circulation, le groupe a pris la direction de la Catalogne pour l’escalade rocheuse du pic de San Cugat par sa face Sud haute de 700m. Certains rêvaient d’un bivouac en paroi ! Optimisation du contenu des sacs, techniques de hissage dans certaines longueurs allant jusqu’au 7a+, ce fut une nouvelle expérience et un apprentissage de l’autonomie dans la variété des pratiques proposées.
  2. Le second, avec le groupe espoir Midi-Pyrénées, nous avions rendez-vous à Gavarnie, le site mythique pyrénéen connu par les glaciéristes du monde entier car certaines cascades étaient à la pointe du haut-niveau lors de leurs ouvertures dans les années soixante-dix et quatre-vingt. Malgré l’affluence, tout le monde a pu cohabiter dans une bonne ambiance se répartissant au mieux dans les cascades du premier étage dont aucune n’est facile.

Même si la saison de glace tire vers sa fin, l’afflux de neige laisse augurer de bonnes conditions pour gravir de beaux couloirs de neige d’ici la fin du printemps. Les rêves de découverte et d’aventure sont toujours présents !

Eric Gerardin