Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
 
   
 
  
 

Tarbes - « Quartier Nord » : Un quartier plutôt paisible !

jeudi 16 octobre 2014 par Rédaction

Mardi, a eu lieu, à la maison de quartier de Laubadère la première réunion de quartier de 2014.

Autour de Gérard Trémège, maire de Tarbes, on retrouvait les adjoints, Thierry Olympie représentant la police municipale, Laurent Coindreau (DDSP), les agents des services techniques, l’adjoint de quartier Albert Malfait et Marco Contini, coordinateur des adjoints de quartier.

Le maire de Tarbes à remercié la présence des riverains qui étaient environ une soixantaine, précisant que cette réunion de quartier était la première de 2014 et également la première de la nouvelle mandature. 

Comme à chaque rencontre, Michel Forget, l’adjoint aux travaux, a présenté sur l’écran géant les travaux effectués et que les riverains avaient sollicités en 2013.

-Avenue St Exupéry : mise en place de barrières de protection.

-Rue Maryse Hiltz et Maryse Bastié : sécurisation du carrefour.

Selon un habitant il y aurait un problème avec les bus car le carrefour serait trop étroit.

Michel Para répond : « Nous allons nous renseigner auprès du service des bus, nous allons également faire des essais. Ensuite nous aviserons. »

-Mise en place d’un stop angle de la rue Armagnac et Limousin.

-Création d’un trottoir rue Jean Mermoz et Guynemer.

-Rue du Languedoc, aménagement général de la voie.

Un riverain se plaint que les autos passent vite et font des dérapages.

-Rue de la Cerdane, aménagement général de la voie.

-Réfection de la chaussée des rues : de la Bourgogne, de la Bretagne, de la Normandie, de la Provence, de la Savoie, de la Touraine, du Béarn, du Berry, du Dauphiné, de Poitier, du Roussillon.

-Abattage des pins rue Maryse Bastié.

Une riveraine signale que le trottoir du bureau de tabac est tout crevassé et surélevé.

Michel Para lui répond : « Nous allons nous en occuper rapidement. »

 L’assemblée c’est ensuite adressée aux services de police afin de signaler des incivilités dangereuses au niveau de la sécurité routière :

-Quai d’embarquement, « des stops ont été installés, souligne une habitante de la rue, malheureusement ils sont grillés en permanence ! »

- Boulevard des Vosges au niveau de la nouvelle résidence, « beaucoup de véhicules sortent, vont tout droit et ne marquent pas les stops » fait remarquer un riverain.

-Boulevard Garigliano une dame dénonce : « Le dimanche après midi nous avons droit aux courses de voitures. »

Laurent Coindreau répond : « Nous allons accentuer les contrôles et les rondes.  »

Gérard Trémège souligne : « Les contrôles de police vont nous aider à voir comment on peut aménager le boulevard pour faire ralentir les automobilistes. »

Un monsieur rebondit et propose au maire de mettre des ralentisseurs, ce qui marche très bien en d’autres endroits.

« Nous allons étudier la question » rétorque le maire.

« Il y a bien sûr une évolution très importante du trafic routier sur le quartier Nord depuis que la rocade existe et nous réfléchissons de mettre un rond point à l’angle de la rue Destarac et des Forges » indique Gérard Trémège. 

Michel Para précise : « D’après les contrôles que nous avons effectués sur 10 000 véhicules, 14% sont entre 50 et 70 km/h et 0.1% en dessus de 70 km/h

Une dame demande : « La déchetterie du quartier Nord va-t-elle fermée ? »

Jean-Claude Piron répond : « Le Symat n’a pas l’intention de fermer la déchetterie et si c’était le cas une autre serait construite. Pour le moment ça reste comme ça. »

Une riveraine de la rue Destarac demande au maire : « L’entretien le long de la rue, c’est sale et délabré, qui va le faire ? »

Gérard Trémège : «  Ce problème revient à chaque fois, ceci est du ressort de la SNCF et RFF. J’ai déjà fait des courriers, ils sont au courant. C’est à eux de s’en occuper, je le dis à chaque réunion. »

Une dame s’inquiète et demande : « Nous avons appris que les Restos du cœur vont venir s’installer dans un local avenue de la Libération. Nous aimerions savoir s’ils déménagent en totalité ou s’il n’y aura que des bureaux ? »

Le maire très étonné répond : « Je ne suis pas prévenu que les Restos du cœur déménageaient, j’ai reçu un courrier ce matin me demandant l’autorisation de stationnement pour des livraisons.  »Afin d’en être sûr le maire se renseigne sur le champ et apprend qu’effectivement un local de 145 mètres carrés appartenant à la SEMI est en cour de location avec les Restos du cœur, mais ce ne sera qu’un simple dépôt.

 Et d’expliquer : « Durant de longs mois, nous avons négocié pour l’ancien local de LIDL, nous étions arrivés à un loyer raisonnable quand un juriste des Restos du cœur a débarqué.Suite à sa venue LIDL a replié le dossier ce qui est fort regrettable. »

Une dame demande la parole et remercie le maire pour les travaux effectués rue du Dauphiné. « La rue est magnifique », dit-elle.

Au terme d’une heure et 20 minutes, cette réunion s’achevait et tout le monde s’est quitté par une poignée de mains.

Nicole Lafourcade