Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes

  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
 
 
 

Elections européennes : communiqué des Jeunes Radicaux de Gauche des Hautes-Pyrénées

mardi 9 juin 2009 par Rédaction

Les jeunes radicaux de gauche des Hautes-Pyrénées regrettent les résultats de ces élections européennes. Le score global des partis de gauche dans leur diversité reste honorable mais, celui-ci ne suffit pas à contrer la progression à travers l’Europe des partis de droite voire d’extrême-droite. Plus encore, si l’affirmation d’une forte préoccupation écologique peut paraître porteuse d’espoirs, la gauche s’est lors de ces élections avant tout affichée divisée. Les radicaux de gauche, eux-mêmes victimes de la reforme du mode de scrutin voulue par le PS et votée par l’UMP pour assurer leur hégémonie et laminer les minorités, n’ont pas pu présenter de candidats à ce scrutin. Cependant, en tant qu’européens convaincus, ils se doivent de réagir.

Face aux résultats de cette élection, c’est maintenant clair, le Parti Socialiste ne peut plus prétendre gouverner seul. Il reste le premier parti de gauche mais avec seulement 16,5% des suffrages, les JRG pensent qu’il doit entamer des rencontres, dans le respect, avec ses partenaires pour unir toute la gauche et apporter une opposition et une alternative crédible et efficace à la politique de la majorité présidentielle menée par Nicolas Sarkozy. Unie dans la diversité, la gauche gagnerait à être plus forte. Les jeunes radicaux de gauche des Hautes-Pyrénées s’engagent à œuvrer en ce sens.

Autre fait alarmant, celui de l’abstention qui atteint des records notamment chez les jeunes. En effet, 81% des jeunes selon une étude ne sont pas allés votés dimanche dernier. Ce résultat très faible ne peut nous réjouir quand on sait que l’Europe, comme les jeunes, c’est l’avenir. Ceci est l’occasion de rappeler que les JRG bien qu’ils ne soient présents à ce scrutin ont tenté de mobiliser les jeunes à la cause européenne car c’est aujourd’hui nécessaire. Les JRG ont par exemple organisé une grande journée sur l’Europe le 17 janvier dernier ou distribué des tracts pour expliquer le fonctionnement des institutions communautaires. Les Jeunes Radicaux restent donc plus que jamais mobilisés pour défendre les valeurs européennes.

Rémi Manaut
Président délégué des Hautes-Pyrénées

[bleu]Mis en ligne mercredi 10 juin 2009[/bleu]