Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes

3 nouveaux partenaires dans les maisons France services du département

mardi 23 novembre 2021 par Rédaction

A l’issue du comité de pilotage des maisons France services du département qui s’est tenu à la préfecture ce lundi, ont été signés des avenants à la convention France services des Hautes-Pyrénées validant l’intégration de 3 nouveaux partenaires : la gendarmerie, l’ONAC et le défenseur des droits.

« Le comité de pilotage a permis d’acter l’extension du bouquet de services au travers de 14 opérateurs , il a également permis de prendre acte de la densification du maillage territorial . Au-delà des 17 maisons France services qui existeront en janvier 2022, d’autres projets interviendront par la suite. 17 maisons France services c’est une étape qui est franchie », a introduit le préfet Rodrigue Furcy. Celui-ci a insisté sur l’aspect qualificatif : « Nous avons beaucoup avancé pour offrir aux habitants un service de meilleure qualité, mieux adapté à leurs besoins ».

Dès janvier, il sera aussi mis en place un nouveau service, le rendez-vous à domicile dans toutes les maisons France services.

Les 14 opérateurs seront présents dans les maisons France services , tous les usagers auront la possibilité de se rendre sur place pour avoir un accueil de 1er niveau et aussi la possibilité d’avoir un rendez-vous à distance soit par téléphone, soit physique, soit en visio, un service qui sera opérationnel dès janvier dans toutes les maisons France services.

Le préfet a indiqué que la fréquentation a augmenté dans ces maisons de plus de 50% sur l’année 2021, que les maisons France services montent en puissance, que ce soit en termes de fréquentation qu’en services rendus aux usagers.

Pour le colonel Sébastien Hamel, patron du groupement de gendarmerie des Hautes-Pyrénées, la participation de la gendarmerie dans les maisons France services renforce le contact et la proximité avec les populations et ces maisons sont l’opportunité d’aller au contact avec les citoyens, que ce soit en contact direct ou dématérialisé. « Notre objectif est de fournir un maximum d’information sur les façons de contacter la gendarmerie, sur les dispositifs qui existent pour les populations ».

Pour Bruno Montagnol, directeur départemental de l’office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONACVG), le relais maisons France services est très important, la population d’anciens combattants est âgée, ils sont près de 8000 dans le département et ce service permet de se rendre au plus près de ces personnes afin qu’elles soient aidées. « Les anciens combattants sont connus et ces relais vont permettre de diffuser les offres de services auprès de ces ressortissants qui font partie de cette génération qui ne demande pas et nous nous voulons les aider  ».

Des maires de communes où les maisons France services doivent s’ouvrir en janvier se sont exprimés :

Le maire d’Aureilhan, Yannick Boubée précise : « Quand il nous a été proposé d’avoir une maison France services sur la commune nous avons sauté sur l’occasion, nous pensons que cela répond à un besoin de la population. C’est une plus value en terme de satisfaction des besoins des usagers. Ouverture en janvier prochain ».

Pour la représentante de la commune de Lannemezan, l’ouverture de la maison France services est très importante et très utile pour les populations rurales qui sont autour de Lannemezan.

Le représentant de la communauté de communes du Val d’Arros : « L’ouverture devrait avoir lieu au cours de l’été 2022 à Tournay. Une proposition a été faite auprès des maires concernant les secrétaires de mairie qui le souhaitent pour effectuer une formation de 1er niveau afin que dans les permanences des communes il puisse y avoir un relais de 1er niveau. Nos accueillerons un conseiller numérique pour palier à la fracture numérique ».

Jérôme Crampe, maire de Bordères sur l’Echez : « Cette maison France services s’inscrit dans une logique qui est d’amener le service public au plus près des administrés. Elle sera située à côté du CCAS dans l’extension de la mairie qui vient d’être effectuée en centre bourg. Nous allons également recruter un conseiller numérique ».

Pour le représentant de la communauté de communes de la Vallée des Gaves, c’est une continuité, un outil qui rend service et il fallait le conforter. C’est un pan important et un excellent projet pour les années à venir.

Pour la représentante de la commune de Juillan, cette maison s’inscrit dans la rénovation du centre bourg et ouvrira ses portes en janvier prochain. A Juillan également un conseiller numérique va être recruté.

En conclusion, le préfet rappelle que les 3 nouvelles mesures annoncées, ce jour ont pour objectif d’améliorer et développer le dispositif France services dans les Hautes-Pyrénées.

3 nouveaux partenaires ont intégré le bouquet de services : la gendarmerie, l’office national des anciens combattants et victimes de guerre, le défenseur des droits. 6 nouvelles maisons France services verront le jour en janvier 2022 : Aureilhan, Bordères-sur-l’Echez, Juillan, Lannemezan, Saint-Laurent-de-Neste et Luz-Saint-Sauveur. 14 opérateurs des maisons France services proposeront, à compter du 2 janvier 2022, des rendez-vous dans toutes les France services du département. 17 maisons France services dans le département c’est une couverture territoriale satisfaisante.

Nicole Lafourcade


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 526 /

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site ACTUALITE TARBES ET GRAND TARBES   ?

Site réalisé avec SPIP + AHUNTSIC

CC BY-SA 4.0