Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
 
  
 
  
 

35e RAP : retour des premiers soldats du Mali

vendredi 12 avril 2013 par Rédaction

Après presque trois mois passés au Mali dans le cadre de l’opération SERVAL, une partie des soldats du GTIA parachutiste est rentrée hier jeudi en métropole. Parmi eux, le détachement des parachutistes du 35e régiment d’artillerie parachutiste (35e RAP) de Tarbes et ceux du 1er régiment de chasseurs parachutistes (1er RCP) de Pamiers.

Projetés dans le cadre de l’alerte Guépard fin janvier, plusieurs équipes de parachutistes du 35e RAP sont parties de Tarbes pour armer des postes de conseil et de conception au sein du GTIA et fournir à chaque compagnie du 2e REP et du 1er RCP une équipe d’observateurs avancés à capacité d’appui aérien rapproché.

Leur mission : guider toutes sortes d’appuis feux (artillerie, hélicoptères d’attaque TIGRE, RAFALE et MIRAGE 2000), sans exclure de désigner un objectif à un AMX10 RC. C’est d’ailleurs cette action coordonnée des troupes au sol, des appuis artillerie et 3D qui a permis de s’emparer du sanctuaire terroriste lors de violents combats.

Conformément aux décisions du président de la République, alors que les opérations se poursuivent au Mali, le désengagement s’amorce et le retour d’une partie du GTIA parachutiste en est le témoignage concret.

Aujourd’hui, une partie des soldats projetés en janvier rentre en France après avoir bénéficié du sas de décompression OPEX situé à Chypre. Lorsque l’ensemble du détachement sera revenu, courant mai, une cérémonie donnée en leur honneur se déroulera au quartier.