Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
      
   
     

INAUGURATION DES AIRES D’ACCUEIL DES GENS DU VOYAGE DE LALOUBERE ET SOUES

samedi 24 janvier 2009

-INAUGURATION DES AIRES D’ACCUEIL DES GENS DU VOYAGE DE LALOUBERE ET SOUES

LE GRAND TARBES ET L’ACCUEIL DES GENS DU VOYAGE

Tous les départements, par la loi du 5 juillet 2000 doivent se doter d’un schéma pour l’accueil des Gens du Voyage élaboré par le Préfet et la Présidente du Conseil Général en concertation avec les représentants des communes concernées, des Gens du Voyage et d’associations, réunis en commission consultative.
Ce schéma détermine les zones et les communes d’implantation des différents sites.
Le schéma départemental des Hautes Pyrénées a été signé le 31 juillet 2002, la loi du 5 juillet 2000 donnant 2 ans aux communes, à partir de la signature du schéma départemental pour réaliser les aires d’accueil prévues. En contrepartie de ce schéma, l’Etat apporte une aide financière pour la création d’aires et pour leur gestion.

Parmi les compétences qui lui ont été déléguées par les communes, le Grand Tarbes détient celle de l’accueil des Gens du Voyage pour l’agglomération. C’est donc lui qui est chargé de la mise en oeuvre de ce schéma. Le Grand Tarbes s’est engagé à respecter la loi et à créer des aires d’accueil dans toutes les communes de la Communauté d’Agglomération de plus de 5000 habitants.

L’accueil des Gens du Voyage est obligatoire et en cela il induit des droits et des devoirs, aussi bien pour les communes concernées et leurs habitants que pour les Gens du Voyage eux mêmes. L’objectif de la loi va dans ce sens : de nombreux préjugés existent par rapport aux Gens du Voyage et il en découle une attitude de méfiance, voire de rejet. Mais il faut bien comprendre que plus on donnera les moyens aux Gens du Voyage de s’installer dans de bonnes conditions, que ce soit de manière provisoire ou définitive, plus on leur donnera une chance de mieux s’intégrer. Leurs coutumes et leur mode de vie sont certes différents des nôtres, mais la richesse de notre pays passe également par l’apport d’autres cultures. Et le minimum que l’on puisse faire lorsque nous parlons d’accueil est de fournir un espace avec le minimum vital et sanitaire.

Afin d’éviter certaines dérives comme l’installation de caravanes sur des propriétés privées ou publics, il convient de proposer des lieux spécifiques pour une meilleure cohabitation.

C’est ce que le Grand Tarbes s’est engagé à faire.

_ [bleu]Mis en ligne samedi 24 janvier 2009[/bleu]