Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
  
 
  
 

Abattoir de Tarbes : un communiqué du personnel en grève

mercredi 21 décembre 2011 par Rédaction

Communiqué

Après la rupture des négociations par Monsieur le Maire, le personnel contractuel de l’abattoir a reconduit son mouvement de grève entamé mardi 20 décembre 2011.

Nous demandons une négociation salariale avec la Mairie et Arcadie sud ouest portant sur les conditions du transfert notamment sur les points suivants :

-  La reprise du personnel au salaire net (point sur lequel un accord semblerait être trouvé).

-  Le rattachement au COS de la ville de Tarbes (coût estimé à 4000 € par an) ou au comité d’entreprise du groupe d’Arcadie sud ouest.

-  Les sept jours de congés exceptionnels du Maire.

-  Les différents acquis et avantages sociaux dont nous bénéficions actuellement.

-  L’organisation prévue et les conditions de travail : embauche nécessaire au fonctionnement de l’abattoir après le départ de nombreux titulaires « de nombreux Tarbais cherchant simplement du travail », conditions d’abattage, rémunération des heures supplémentaires, modalités des interventions sur le site, pose et acquisitions des congés…

Hier sur une vingtaine d’agents en poste, 14 tous contractuels étaient en grève, soutenus par une majorité de leurs collègues en accident de travail et en congés.

En réponse à la réaction de Monsieur le Maire nous lui rappelons que seul l’intérêt général et l’avenir de l’abattoir de Tarbes et de son personnel motivent notre action.

Nous lui rappelons également qu’un investissement de 3,5 millions d’euros concerne surtout les agrandissements nécessaires à l’augmentation du tonnage par la société Arcadie sud ouest, investissements qui seront réalisés par la Mairie via la SEM et que l’abattoir est en excédent depuis plusieurs années.

Aux dires des représentants d’Arcadie sud ouest que nous avons rencontrés, personne ne sait ce qu’il adviendra dans cinq ans et si la société de gestion de l’abattoir de Tarbes sera rentable au bout d’un an. Nous remettons donc en cause la pérennité annoncée du site sur quinze ans et par conséquent de nos emplois.

Enfin nous interpellons les élus du département et de la région, la chambre de l’agriculture, les distributeurs, bouchers, éleveurs, commerçants et consommateurs sur la situation actuelle et future de l’abattoir de Tarbes

Pour toutes ces raisons nous poursuivrons notre mouvement jusqu’à l’aboutissement des négociations.

LE PERSONNEL EN GREVE DE L’ABATTOIR.