Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
 
   
 
  
 

"Consommer localement nos produits du territoire"

mardi 12 juillet 2011 par Rédaction

Dans un contexte marqué par le Grenelle de l’environnement, la Loi de modernisation agricole et le programme national pour l’Alimentation, les circuits courts apparaissent aujourd’hui comme un levier de développement de l’agriculture. Les agriculteurs peuvent y trouver un moyen de mieux communiquer et de mieux valoriser leurs produits en lien avec leur territoire.

Ce matin, à la Chambre d’Agriculture, Roland Dubertrand, conseiller général de Rabastens-de-Bigorre, président de la commission « Economique » au conseil général et Michel Dubosc, de Fontrailles, vice-président de la Chambre d’agriculture et chargé du dossier des circuits courts, ont évoqué le projet départemental de distribution de structuration de la distribution des produits locaux.

Avec environ 400 exploitations en circuits courts, le département des Hautes-Pyrénées est particulièrement concerné par cette filière. Car si celle-ci pèse aujourd’hui 10 à 12 % du chiffre d’affaires agricole départemental, le potentiel de développement de ce mode de commercialisation est très important notamment via des démarches collectives et le débouché de la restauration collective.

De plus, grâce à l’hétérogénéité de ses territoires et grâce à de nombreuses exploitations de petites et moyennes tailles, le département des Hautes-Pyrénées est riche dune production diversifiée et de qualité.

Les circuits courts permettent :
- De créer une dynamique territoriale et des emplois
- De valoriser le patrimoine et les productions locales
- De maintenir la valeur ajoutée sur le territoire
- D’assurer une alimentation de qualité aux consommateurs

En 2010 et 2011, plusieurs études ont été réalisées par la Chambre d’Agriculture :

• la première a permis de connaitre l’offre et la demande (quantitative et qualitative) en produits locaux de la restauration collective à l’échelle d’un territoire, en partenariat avec un Pays ;

• la deuxième a référencé l’offre potentiellement disponible sur l’ensemble du département et a mis en adéquation cette offre disponible avec la demande estimée de la restauration collective et des GMS.

Les résultats obtenus ont mis en avant la réelle motivation des établissements en restauration collective pour s’approvisionner en produits locaux ainsi que la volonté des producteurs de s’inscrire dans des démarches collectives de circuits courts.

Le projet de structuration de la distribution des produits locaux, piloté par la Chambre d’Agriculture, a pour objectifs de venir en continuité du travail déjà réalisé et de rassembler les initiatives territoriales émergentes. Ce projet a pour ambition de mettre en place un outil logistique qui sera un élément clé au développement conséquent de la commercialisation de produits locaux.