Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Hyères-Carqueiranne-Tarbes, samedi à 16h00 au Stade André Véran

samedi 8 octobre 2022 par Rédaction

Non diffusé : La rencontre a été avancée du dimanche au samedi, dans des délais trop courts. Les sept matchs, étant du coup tous programmés le samedi, le Diffuseur n’était pas en mesure de diffuser les sept rencontres, le même jour. C’est dont la rencontre Hyères-Carqueiranne-Tarbes, prévue initialement le dimanche, qui a été déprogrammée.

Les Varois se sont acclimatés au niveau supérieur

Les Varois se sont acclimatés au niveau supérieur dès les matchs de préparation, avec une honorable défaite contre Nice (3-14) et une éclatante revanche à Nice (14-28). En Championnat, le RCHCC s’est incliné à domicile (22-30) contre Bourgoin (à ce jour invaincu) sur un essai concédé en toute fin de rencontre, alors que le score était de 22-23 et que le match pouvait basculer. Bourgoin, mené 19-11 à la mi-temps, s’est appuyé sur la botte de Cachet (six pénalités) pour rester dans la partie. En suivant, Hyères-Carqueiranne a ramené un bonus défensif de Suresnes (26-19), après avoir mené 6-13 à la mi-temps. Deux cartons jaunes simultanés (49ème, 52ème) ont coûté cher aux Varois qui menaient alors 6-13. A domicile le RCHCC a ensuite réalisé l’exploit de faire chuter Albi 19-13 (13-6 à la mi-temps), qui a décroché un heureux bonus défensif, dans les arrêts de jeu. La dernière levée, à Valence-Romans, s’est soldée, par contre, par un lourd revers 42-0.

Revanchards et déterminés

Ce sont donc des hyérois, revanchards et déterminés, qui vont vouloir confirmer leur « exploit » contre Albi, qu’ils ont totalement étouffé et agressé pendant toute la rencontre. Cette défaite dans la Drôme ne devrait pas laisser trop de traces, car le staff avait présenté une équipe rajeunie, avec les titularisations des Espoirs Reggiardo, Amans et Bourgier. A noter aussi les premières titularisations de Serra, Chirica et Nouhaillaguet, alors que Radevokua et D’Hoogle, faisaient leurs débuts dans le Groupe. Les cadres, Tyumenev, Damiani, Cazac, Orméa, Gorin, Beaumont, Sonetti, Brousse, Melinte et Smith, étaient absents pour cause de roulements ou de blessures. Pour autant, les Hyérois ont beaucoup à se faire pardonner par leurs supporters et ça passe par une victoire à domicile. D’autant que Tarbes n’est pas dans la catégorie des favoris à « Gros Budgets », comme l’étaient Bourgoin et Albi. Tarbes fait partie des équipes de la même catégorie, que Hyères-Carqueiranne doit battre à Véran, s’il veut se maintenir. Car le maintien se joue généralement sur les succès à domicile contre des adversaires directs.

Retour des cadres

Pour ce match capital, le staff devrait récupérer Tyumenev, Mathieu, Burdila, Cazac, Damiani, Orméa, Melinte, Sonetti, Smith et Brousse. De son côté, l’infirmerie se remplie avec Nouhaillaguet qui rejoint, Lavocat, Gorin, Lucien, Tabarot, Huggett et Bourdieu...

Le Groupe

Avants : Hendricks, Mathieu, Burtila, Serra, Tyumenev, Oviedo, Damiani, Gendre, Cazac, Beaumont, Orméa, Munoz, Baquer

Arrières : Sonetti, Dubié, Munro, Melinte, Alessi, Smith, Sage, Brousse, Bouchon, Defrance, Levêque

Un Groupe solide devant, avec des joueurs de qualité très expérimentés, comme l’international roumain Burtila (Cognac), Tyumenev (Nice), Damiani (Mont-de-Marsan, Albi, Biarritz), Cazac (Rouen, Massy, Tarbes), Orméa (Nice). Mais aussi une belle ligne de trois-, avec des joueurs de classe mondiale, comme les Néo-Zélandais David Smith (triple Champion d’Europe avec Toulon), Lachie Munro (Provence-Rugby, Béziers, LOU, UBB) et Dylan Sage, international à VII sud-africain (134 sélections et 31 essais). Sans oublier deux très bons buteurs, l’international roumain Melinte et Munro.

Un vrai test pour Tarbes

Un déplacement compliqué car le promu n’a rien d’un faire valoir, comme ont pu le constater les Berjalliens, qui auraient dû y perdre et les Albigeois qui y ont perdu. Les Tarbais sont donc avertis et ils ne devraient pas prendre à la légère Hyères-Carqueiranne qui possède des atouts devant et derrière. C’est une équipe solide et dense physiquement, âpre au combat, qui dispose de deux bons buteurs, Melinte et Munro et de trois-quarts puissants. Une équipe solide défensivement, très agressive dans les zones de contact, mais qui n’hésite pas à envoyer du jeu. Bref un vrai test pour les Tarbais, qui vont jouer dans un stade virulent, qui pousse ses joueurs, et qui devront s’adapter à un vent souvent capricieux. Le staff, qui a bien décrypté le jeu des Varois, attend que les Tarbais restent focalisés sur les attitudes et l’état d’esprit démontrés depuis le début de la saison. Les Tarbais, peut-être plus, que lors des précédentes rencontres, devront répondre au combat et à l’agressivité de leurs adversaires, qui ont l’ADN des équipes du Sud-Est, surtout à domicile. Comme le répète Fabien Fortassin, si les Tarbais mettent tous les ingrédients et y ajoutent du contenu, le voyage ne devrait pas se faire à vide.

Première de Maximin, Leshkasheli, Farrance, Cantan et Belair

Pour ce long déplacement, le staff a choisi d’emmener vingt-six joueurs, dont Farrance Maximin, Leshkasheli, Cantan et Belair, qui intègrent le Groupe, pour la première fois de la saison. Une sage précaution car Tchichiashvili et Lhusero, sont incertains. Fuertes (cuisse contre Rennes), Filomeno (épaule contre Cognac), Berbizier (ischio-jambier contre Blagnac), Coustallat (cheville contre Blagnac), Réal (cheville à Chambéry), Estaque (acromio-claviculaire, contre les Espoirs de Biarritz), sont indisponibles. Les absences de Dumestre, Mansieux, Dulucq, font partie des roulements et Duny est suspendu jusqu’au match de Nice (22 octobre). 

Le Groupe des vingt-six

Avants : Combier, Palisse, Erasmus, Tchitchiashvili, Farrance, Mondon, Lamothe, Bousquet, Seuvou, Maximin, Ricard, Sajous, Saint-Guilhem, Massyn, Leshkasheli

Arrières : Millet, Lhusero, Pees, Vakacegu, Alofa, Cantan, Paulet, Duffau, Oltmann, Trotta, Belair

Jean-Jacques Lasserre