Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

L’OPH inaugure la résidence "Hameau Saint Roch 2" à Azereix

mardi 27 septembre 2022 par Rédaction

L’OPH 65 vient d’inaugurer une nouvelle réalisation, la résidence “Hameau de Saint Roch 2” à Azereix. Une inauguration qui s’est déroulée en présence du maire Serge Cieutat, de Yannick Boubée et Jean-Pierre Lafont-Cassiat, président et directeur général de l’OPH 65,de Viviane Artigalas, sénatrice, de Benoît Mournet, député, de Marc Bégorre, conseiller départemental, représentant Michel Pélieu, président du conseil départemental et de Sylvain Rousset, directeur de la DDT.

Yannick Boubée : « Je suis très heureux d’être ici pour inaugurer la deuxième tranche du hameau Saint Roch. L’OPH c’est l’office public de l’habitat, c’est un EPIC à caractère industriel et commercial, géré par un conseil d’administration de 23 membres dont 8 conseillers départementaux, piloté au quotidien par le directeur général Jean-Pierre Lafont-Cassiat. Nos compétences sont très vastes, nous construisons, nous attribuons des logements et nous les gérons pour participer à la fois à la mise en œuvre du droit au logement qui nous est cher à tous, c’est une des qualités de la République et contribue également à la mixité sociale dans nos villages, dans nos villes et dans nos quartiers. L’OPH c’est 8500 logements.Il abrite à peu près 6% de la population du département. 60 % de nos locataires bénéficient de l’APL. Ce n’est pas le cas de tous les OPH de ce pays. L’OPH c’est un actif brut de plus de 500 millions d’euros, un actif net de 350 millions. C’est un budget annuel de 46 millions qui génère un excédent actuellement de 3 millions et demi par an et qui fonctionne avec 189 salariés.Il s’agit du premier bailleur social des Hautes-Pyrénées. Le hameau Saint Roch a eu sa première tranche réalisée en 2009. À l’époque il s’agissait de reloger les habitants du quartier nord de Laubadère. Cela a amené 33 nouveaux habitants. La 2e tranche que nous inaugurons aujourd’hui représente un investissement de 800 000 euros. C’est un programme que l’OPH serait incapable de sortir aujourd’hui puisque nous y avons mis 44 % de fonds propres. C’est énorme »


Cela amenait Yannick Boubée de parler de l’OPH et du logement social, des craintes pour l’avenir. (audio ci-dessous)

Serge Cieutat a dit son plaisir d’inaugurer un nouvel équipement. “Depuis que je suis maire, j’ai pu constater, et ce n’est pas nouveau, qu’un certain nombre de jeunes quittent la commune parce qu’ils n’arrivent pas à se loger. Avec ces 4 logements supplémentaires, votre programme constitue un ensemble harmonieux qui contribue à la vitalité du quartier. C’est une bonne nouvelle pour la commune car cela contribue en partie aussi au maintien des effectifs de l’école du village. Nous remercions les riverains pour leur patience et leur compréhension durant les travaux. Je remercie l’OPH pour son investissement sur la commune. 800 000 euros ce n’est pas rien. L’image des bailleurs sociaux a bien changé.Au-delà de la mission essentielle de préservation de la cohésion sociale pour un meilleur vivre ensemble, le logement aidé doit être considéré comme un investissement d’avenir.”


Marc Bégorre : “C’est toujours un plaisir et un moment fort de se retrouver pour inaugurer de nouveaux logements, synonyme de dynamisme pour une commune avec l’arrivée de nouveaux habitants sur son territoire. Dans la continuité du premier programme des hameaux de Saint-Roch, l’OPH a réalisé avec soin ce nouvel ensemble des hameaux de Saint-Roch 2 composé de 4 logements permettant d’accueillir des familles avec enfants contribuant ainsi à la vie du village et surtout de son école. Les besoins d’accès au logement sont aujourd’hui importants. Nombreuses sont les personnes qui ne peuvent trouver de logements décents adaptés à leur situation économique. La précarité dans laquelle vivent certains de nos concitoyens ne leur permet pas, bien souvent, de pouvoir accéder à la propriété ou de payer un loyer dans le parc locatif privé. La réalisation de ce type de programme souligne l’effort de développement d’habitations à loyers modérés et de logements sociaux afin de répondre à cette problématique”


Viviane Artigalas : “Beaucoup le savent ici, c’est un sujet qui me tient à cœur. En tant que sénatrice j’ai été déléguée au Conseil national de l’habitat. Je suis aussi très impliquée sur les questions de budget du logement et de politique de la ville dont je suis rapporteure pour avis pour le Sénat. Je suis heureuse d’être ici parce que nous avons eu beaucoup de réformes qui ont impacté les OPH”. (Audio ci-dessous)

Benoît Mournet : “ Bravo aux équipes qui ont mis en œuvre ce programme. Ce n’est jamais évident de venir insérer un lotissement dans un village existant. C’est vrai qu’on a une politique du logement en France qui marche mal. Globalement c’est 40 milliards d’euros dans le budget de l’État. Pour autant on a des difficultés d’accès au logement. On a un défi de l’accès au logement pour les familles les plus modestes. C’est aussi un défi social et un défi écologique. Cette réalisation est un exemple de la nécessité d’accélérer encore sur la rénovation thermique et la construction de logements pour faire face à notre défi climatique.” 


Sylvain Rousset, représentant le préfet des H-P (AUDIO ci-dessous) : 


titre documents joints

27 septembre 2022
info document : PDF
1.7 Mo