Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Appel au rassemblement devant la clinique Ormeau Centre le 1er juillet.

mercredi 30 juin 2021 par Rédaction

Wilfried Zapparoli, secrétaire général USD santé et action sociale CGT65 et Laurence Charroy, déléguée syndicale clinique de l’Ormeau ont tenu une conférence de presse ce mardi pour lancer un appel à la mobilisation le jeudi 1er juillet devant la clinique Ormeau Centre à 10h30. Le cortège se dirigera ensuite vers Ormeau Pyrénées pour défendre l’offre de soins dans les Hautes-Pyrénées.

« Les solutions trouvées pour maintenir le service des urgences de Bagnères-de-Bigorre sont précaires puisque la nuit du 24 et 25 juin dernier s’est passée sans médecin urgentiste. 

 

La fermeture du service des urgences de la Polyclinique de l’Ormeau 24h/24 pendant la période estivale a été annoncée aux représentants du CSE. Nous craignons une fermeture définitive.

 

Aujourd’hui , 80 lits sur 300 sont fermés sur cet établissement et ce dans différents services : le service de soins de suite et de rééducation, le service chirurgie, le service de cardiologie, le service oncologie, l’unité de soins palliatifs et du service de pneumologie.

 

Au-delà de ces deux exemples, l’offre de soins départementale paye les politiques d’austérité des gouvernements successifs. Nous voulons dire STOP ! », a indiqué Wilfried Zapparoli.

 

Nicole Lafourcade

 

 

Tract de la CGT : L’offre de soins du 65 en danger !

Ces dernières années, les attaques contre l’offre de soins des Hautes-Pyrénées se sont multipliées fermant des centaines de lits. Dans le sanitaire, en psychiatrie, dans les EHPADs, en rééducation, dans le secteur du handicap ou de la petite enfance, tous les secteurs ont été touchés par des politiques qui placent le CAPITAL avant l’HUMAIN.

 

En 2021, année où la pandémie continue à sévir et nous montre les limites de notre système de santé, les coups portés à nos structures départementales n’ont jamais été aussi fortes.

 

La Polyclinique de l’Ormeau est l’établissement le plus impacté actuellement alors qu’elle est un acteur majeur de notre schéma de santé. 80 lits sur 300 sont fermés. Mais quelles sont les vraies raisons de ces fermetures ? Financières ? Stratégiques ? Nous faire accepter des projets de restructuration d’ampleur comme le regroupement de l’hôpital de Lourdes et celui de Tarbes ? Dans tous les cas ce sont les citoyens et les personnels qui trinquent ! Et nous le savons bien, fermer des lits est plus facile à faire qu’en ouvrir !

 

L’exemple de l’Unité de Soins Palliatifs des Hautes-Pyrénées qui ferme des lits par un manque structurel de personnel sur la clinique durant les périodes en tension est inacceptable. Comme si les demandes d’admissions diminuent ou s’arrêtent par enchantement !

Le pompon vient concernant le sujet des services d’urgences. Alors que les garanties nous avaient été données par l’ARS Occitanie de maintenir celui de Bagnères-de-Bigorre la nuit, il s’est retrouvé sans médecin urgentiste dans la nuit du 24 au 25 juin. Les tutelles et la Direction engagent-elles leurs responsabilités en cas d’incident ? Il faut ajouter la fermeture du service des urgences de la Polyclinique de l’Ormeau 24h/24 durant l’été alors que 10 000 passages sont enregistrés en moyenne chaque année. Comme si durant cet été rien n’allait se passer sur notre territoire. Pas de canicule, pas d’EURO de football, pas de tourisme, pas de Tour de France, aucune festivité, exit les risques de pandémie !

Rendez-vous jeudi 1er Juillet à 10h30, Polyclinique de l’Ormeau Site Ormeau Centre (12 Chemin de l’Ormeau – 65000 Tarbes).