Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Elections départementales/Canton d’Aureilhan : Présentation de la liste "Union de la Droite et du Centre , avec Corinne Brun - Philippe Evon (titulaires) et Annie Aguado - François Labat (remplaçants)

samedi 29 mai 2021 par Rédaction

Le CV des Titulaires

Philippe Evon, 47 ans, ingénieur Recherches Chimie / Agroressources, dirige la Halle Agromat à l’ENIT depuis plus de dix ans. Président de l’Association « Séméac Evasion » (cyclisme, VTT, marche, montagne) et Conseiller Municipal de Séméac, tête de la liste d’opposition qui a remporté quatre sièges.

Corinne Brun, 58 ans, mère de trois enfants, (29, 25 et 19 ans), Conseillère Municipale de Séméac. Juriste de formation, ancienne Directrice des Ressources Humaines, Chef d’entreprises, Déléguée Générale du MEDEF et de la CGPME, dirigeante des « Services Médicaux du Travail des Entreprises du Département », membre de l’Association des « Femmes Chefs d’Entreprises ». Elle se déclare « très active mais disponible pour s’investir dans un mandat important pour agir au sein du Conseil Départemental. » Corinne Brun assure former avec Philippe Evon, Annie Aguado et François Labat « un quatuor de personnes disponibles, responsables, avec des compétences certaines, vérifiables et complémentaires. » Elle souhaite défendre les projets du Canton d’Aureilhan, « avec pragmatisme et efficacité, pour qu’ils aboutissent. »

Le CV des Titulaires

Annie Aguado, a travaillé pendant une trentaine d’années à la CCI 65, élue nationale au sein des CCI pour les personnes handicapées. Conseillère Municipale de la Culture à Aureilhan de 1995 à 2014, elle a participé à la création de la MJC, dont elle est toujours la Vice-Présidente. Musicienne, sportive de Haute Montagne, vélo, courses…, Annie Aguado se dit « disponible pour aider et seconder les titulaires ».

François Labat, 64 ans, est impliqué dans la politique à Aureilhan depuis 1995 où il a été battu lors des dernières élections municipales sur la liste de la Droite et du Centre. Il continue à participer à la vie locale à travers l’Association « Aureilhan pour demain » qui soutient les trois élus municipaux d’opposition. Il est retraité de la Fonction Publique Hospitalière du Centre Hospitalier et Gériatrique de Vic en Bigorre et a participé à la création de l’ex Association « Pour le Renouveau de la Relation Soignants Soignés en Midi-Pyrénées ». François Labat est Médiateur à la « Commission de Conciliation des Indemnisations de Midi-Pyrénées » et de Nouvelle Aquitaine. Il est également le Président de l’Association « Pyrénées Protections Animales » et membre du « Conseil de la Vie Sociale » de l’ADAPEI, puisque père de deux enfants en situation de handicap. Il se dit en capacité d’aider les deux candidats sur tout ce qui est du monde de l’handicap, du monde hospitalier et de l’offre de soins.

Compétences et complémentarités

Des candidats qui « sont les seuls, sur le Canton d’Aureilhan à se réclamer de la Droite et Du centre alors qu’à Gauche, il y a pléthore de candidats » souligne Philippe Evon qui met en avant la complémentarité de ses colistiers en termes de compétences départementales. Le Sport, l’Environnement (Philippe Revon), L’Entreprenariat (Corinne Brun), la Culture, le Social, le Tourisme (Annie Aguado), la Santé (François Labat). « On a des compétences utiles pour le canton qu’on veut mettre au profit de la population. Contrairement à d’autres listes ce sont les actifs qui sont les titulaires », notifie Philippe Evon. Sa priorité est le contournement Nord du canton d’Aureilhan, de la déviation de la RD 8 au niveau de Soues pour des raisons sécuritaires mais aussi de dépréciations des biens immobiliers situés sur la traversée par la RN 21 d’Aureilhan et de Séméac. Les autres propositions sont de favoriser la réinsertion professionnelle et le retour à l’emploi à travers l’Agriculture, les Produits de Terroir et le Tourisme. Au niveau du Canton, Philippe Evon souhaite « mettre en place une vraie démocratie participative » entre Aureilhan, Séméac et Soues. « L’idée c’est d’aller à la rencontre des habitants de Soues pour qu’il y ait un vrai sentiment d’appartenance à ce canton qui est un canton récent. » Le projet réhabilitation de la Tuilerie Loustau, qui tient à cœur aux candidats de « L’Union de la Droite et du Centre », sera présenté, « dans le détail » ultérieurement. « C’est un projet qu’on souhaite fédérateur », souligne Philippe Evon.