Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Elections départementales : Gilles Craspay et Andrée Doubrère, conseillers départementaux sortants et leurs remplaçants Michel Nogué et Elisabeth Brunet candidats sur le canton de Tarbes 2

lundi 10 mai 2021 par Rédaction


Ce lundi matin, Gilles Craspay et André Doubrère, conseillers départementaux sortants du canton de Tarbes 2, ont confirmé qu’ils briguent un nouveau mandat lors du scrutin des 20 et 27 juin prochain.Ils étaient accompagnés de leurs suppléants Michel Nogué et Elisabeth Brunet . “Cette campagne pour nous s’inscrit dans la continuité” annonce d’entrée Gilles Craspay. Avec pour slogan “Ensemble poursuivons l’action”.

Dans cette action, pour l’élu tarbais il y a deux fils conducteurs : “l’un c’est le lien entre les structures locales : la ville de Tarbes, le département et la communauté d’agglomération, trois structures fortement imbriquées les unes avec les autres. L’autre c’est de s’inscrire dans ce que l’on a vécu pendant 6 ans, c’est-à-dire une gouvernance apaisée au sein du conseil départemental où nous avons souvent trouvé des majorités de projets par opposition à des majorités politiques. Exemple : le projet des archives départementales”


Concernant la campagne, les candidats ont l’intention de produire deux documents, l’un pour faire le bilan, l’autre pour parler des projets et de l’avenir. En tant que président de la commission des finances du conseil départemental, Gilles Craspay a été amené à participer aux choix budgétaires faits au niveau du département : la stabilité fiscale (pas d’augmentation du taux de fiscalité), et les choix faits au niveau de l’investissement (70 millions d’euros qui seront portés à 72 millions d’euros après la prochaine décision modificative). “Il y a une vraie priorité pour soutenir l’économie du département parce que derrière l’économie du département on trouve tous les aspects sociaux qui sont la première charge du département, notamment le traitement du chômage”, insiste Gilles Craspay.


Andrée Doubrère fait observer que le binôme avec Gilles Craspay est fondé depuis 2015 sur l’amitié et la confiance. “Nous sommes entourés de nos remplaçants, deux amis : Elisabeth Brunet, adjointe au sport de la mairie de Tarbes, déjà ma suppléante en 2015 et Michel Nogué, bien implanté sur ce canton de Tarbes 2 (...) En 2015, les départements étaient menacés. Nous nous sommes battus avec Gilles car nous sommes persuadés que le conseil départemental est une collectivité de proximité. Je suis vice-présidente aux politiques sociales au département, maire adjointe à l’action sociale à la mairie de Tarbes depuis 2001. J’ai trouvé au conseil départemental une collectivité avec laquelle nous avons bien travaillé, dans un climat très apaisé voire serein. Dans la solidarité nous avons innové des dispositifs, je pense à Ha-Py actifs, Solid’actions. Heureusement, car après cette crise inédite, il a fallu répondre aux besoins de nos concitoyens. Nous avons été tout de suite aux côtés des familles, des enfants, des jeunes mais aussi de nos personnes âgées, nos personnes en situation de handicap, le bien-vieillir est une de nos préoccupations, dans la prévention. Malheureusement dans ce département cruellement frappé, nous avons vu des personnes basculer dans des dispositifs style RSA. Tout de suite, il a fallu mettre 6 millions d’euros de plus pour ces bénéficiaires du RSA. Qu’en sera-t-il demain ? Le département a pu répondre tout de suite à ces urgences sociales. Nous avons l’envie de continuer à servir et à rendre service à nos Tarbaises et Tarbais. Ils savent depuis longtemps que nous les aimons”. 


Elisabeth Brunet : “Nous sommes un quatuor très ami qui oeuvre pour le bien commun de tous. Je suis heureux de la présence de Michel Nogué, président de l’Office municipal des sports. Dans ce canton, il y a beaucoup de sports : Mouysset, le sport dans les quartiers, le sport santé avec le Caminadour, le sport professionnel avec le Quai de l’Adour et les équipes du TGB et de l’Union, le projet de l’usine des sports à l’Arsenal. Ce canton est aussi mon lieu de vie et d’entraînement. Le département contribue en partie à la réalisation et à la rénovation des installations. J’espère que le binôme pourra continuer à oeuvrer dans ce canton et ce département”


Michel Nogué : “Je suis commerçant et je gère différentes sociétés. Je remercie Gilles Craspay et Andrée Doubrère pour l’honneur qu’ils me font. Je suis Tarbais et un natif du Foirail. C’est un canton qui me parle depuis 60 ans. J’ai toujours le siège de mes sociétés , 1 rue du Foirail à Tarbes. Je salue le travail qui a été fait et je souhaite que les électeurs continuent à faire confiance à ce binôme pour qu’il continue à porter les projets actuellement lancés. Je ferai de mon mieux pour les accompagner”.


============


Les candidats ont une vive inquiétude, elle a trait à la participation. Pour faire campagne, ils s’exprimeront à travers les réseaux sociaux.


Politiquement, Gilles Craspay se positionne au centre gauche. Andrée Doubrère est une Gaulliste sociale