Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Geneviève Isson et Yannick Boubée, titulaires et Marie-Paule Baron, Emmanuel Alonso, remplaçants ont présenté leurs candidatures sur le canton d’Aureilhan

vendredi 7 mai 2021 par Rédaction


Une liste équilibrée territorialement et expérimentée

En 2015, Geneviève Isson et Jean Glavany avaient été élus sous l’étiquette PS, aux élections départementales dans le canton d’Aureilhan. Si l’ancienne maire de Séméac et vice-présidente sortante du conseil départemental se représente, son binôme masculin a choisi de passer la main à Yannick Boubée, maire d’Aureilhan et vice-président de la communauté d’agglomération Tarbes-Lourdes-Pyrénées. Leurs remplaçants seront Marie-Paule Baron, 2ème adjointe de Soues et Emmanuel Alonso, 1er maire adjoint d’Aureilhan. Ils porteront la bannière socialiste. 

C’est une liste équilibrée territorialement. “Avec nous, soulignent-ils, les trois communes du canton sont représentées et les dossiers seront défendus. Nous sommes des femmes et des hommes de Gauche profondément attachés aux valeurs de solidarité et d’humanisme”.

Ils mettent en avant leurs compétences, l’expérience du travail collectif et la connaissance intime du territoire.

Bilan du mandat

Concernant le bilan de la mandature 2015-2021, dans le domaine de la solidarité et de la santé, ces élus ont été présents, réactifs et innovants, signalant qu’en 2019, le centre de santé municipal d’Aureilhan avait reçu une aide financière du département de 54 500 €.

200 nouveaux logements locatifs ont été construits sur le canton par l’OPH 65. La résidence senior de l’OPH “les jardins de la Tuilerie” a été inaugurée en 2018.

En matière d’éducation, le collège Paul Valéry à Séméac a été rénové en 2017.

Quant aux aménagements et aux routes, Geneviève Isson se félicite que le chantier du contournement de la RD 8 à Soues soit enfin lancé de même que le dossier du contournement Nord de Tarbes.

Dans le domaine de l’agriculture, il convient de noter l’engagement avec HaPy Saveurs et Mangeons HaPy ainsi que le groupement de commande pour une alimentation locale dans les collèges.

Le développement économique initié à travers Ambition Pyrénées, véritable cellule d’innovation territoriale, et Initiatives Pyrénées donnent de bons résultats. Les candidats entendent apporter leur soutien.

Soutien également à la dynamique culturelle et sportive portée par les associations, en lien avec les équipes municipales. Soues accueille tous les ans la fête du sport sur le remarquable site du lac.

Les projets 2021-2027

Ils sont fédérateurs autour de 5 axes. S’ils sont élus, Geneviève Isson et Yannick Boubée agiront pour : 

Un département qui protège

Solidarité : Aider les publics fragiles ; construire du logement accessible à tous : conserver les hôpitaux de proximité, favoriser l’installation de médecins généralistes.

Un département qui prépare l’avenir

Éducation : Donner aux enseignants et aux élèves tous les outils, notamment numériques, au service de la réussite ; augmenter la performance environnementale des cortèges ; promouvoir la laïcité.

Un département qui valorise ses producteurs

Agriculture et Alimentation : Finaliser un Projet Alimentaire Territorial pour consolider les filières agricoles locales et développer la consommation de produits issus des circuits courts.

Un département qui relie

Aménagement et Routes : Contribuer à la réalisation de la pénétrante Sud-Est de l’agglomération ; veiller à la concrétisation de la déviation de la RD8 à SOUES et du contournement Nord de l’agglomération (Bordères/Echez-Orleix) pour réduire les nuisances de circulation à SOUES, AUREILHAN et SÉMÉAC.

Un département qui innove

Attractivité, Innovations territoriales et Tourisme : Créer les “Assises de la Jeunesse » pour connaître les attentes des jeunes et y donner des réponses ; mettre en œuvre un budget participatif : poursuivre et développer les actions de promotion du territoire.


Leurs conclusions

Yannick Boubée : Il nous parle des jeunes et de la laïcité ainsi que du budget participatif pour les jeunes, un projet qu’il aimerait que le conseil départemental s’en empare : 

Geneviève Isson  et les jeunes :