Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

François-Xavier Brunet, président de la Chambre de commerce et d’industrie de Tarbes et des Hautes-Pyrénées, exprime sa solidarité et son soutien le plus total au monde de la montagne

vendredi 22 janvier 2021 par Rédaction


La décision du gouvernement de maintenir la fermeture des remontées mécaniques des stations de ski est un sujet qui me sensibilise doublement, a déclaré cet après-midi, en conférence de presse, François-Xavier Brunet. D’abord en tant que président de la CCI de ce département, je ne peux que manifester mon inquiétude de voir à ce point ébranlé avec une telle amplitude un des piliers fondamentaux de l’économie de notre territoire : le tourisme. Vous savez le travail que nous faisons pour soutenir et accompagner les mesures mises en place à Lourdes. La Chambre de commerce et d’industrie est la porte d’entrée, le guichet unique. À plusieurs reprises nous avons manifesté notre inquiétude après la saison difficile du thermalisme au cours de l’année 2020. En tant que Vice-président de CCI France, je représente le réseau des chambres de commerce et d’industrie au sein de la filière tourisme qui se réunit régulièrement sous la présidence du secrétaire d’État chargé du tourisme Jean-Baptiste Lemoyne. Nous avons l’occasion de débattre de ces questions et des conséquences économiques de cette situation dont je reconnais qu’elle est insaisissable. Là on a un sentiment d’injustice et de mise en grave danger de l’écosystème de nos territoires. Je voudrais vous dire ici à la Chambre de commerce et d’industrie que nous regrettons et déplorons la décision du gouvernement de maintenir les domaines skiables fermés et de ne pas rouvrir les remontées mécaniques pour le mois de février. Cette décision laisse augurer fortement d’une année noire pour l’économie de la montagne qui fait vivre au niveau national en emplois directs plus de 120 000 personnes sans compter les nombreux emplois induits. Dans notre département, ce sont de véritables écosystème valléens qui se retrouvent fragilisés, avec beaucoup de professionnels. de salariés. (Audio ci-dessous)

François-Xavier Brunet et CCI France demandent :

- Le renforcement des aides dans les stations pour que les entreprises et les commerces puissent couvrir 75% de leurs frais fixes. Rappelons que près de 80% de l’économie de la montagne se fait sur la saison hivernale.

- La réactivation du Fonds de solidarité généralisé à 1 500 € pour toutes les entreprises des régions des zones montagne ayant subi une perte de plus de 50% du chiffre d’affaires (dispositions ayant disparu au 31 décembre) ; et élargissement de l’aide portée à 10 000 € pour des secteurs d’activité impactés dans les régions concernées.

- La mise en place d’un grand Plan de relance de la montagne française, indispensable pour sauver les milliers d’emplois des entreprises aménageant ces territoires de montagne, et permettant ainsi un rebond et un regain de compétitivité rapides pour nos stations de ski, qui sont dans une compétition internationale.

LIRE


titre documents joints

22 janvier 2021
info document : PDF
135.1 ko