Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Visite du préfet à l’hôpital de Tarbes

jeudi 5 novembre 2020 par Rédaction

Le préfet Rodrigue Furcy s’est rendu ce jeudi matin à 7h30 au service des urgences de l’hôpital de Tarbes ainsi qu’au centre de réception et de régulation des appels du SAMU.

À cette occasion, il a rencontré l’équipe de direction de l’hôpital, le président de la CME, ainsi que les équipes soignantes.

Cette visite a été l’occasion de faire un point de la situation hospitalière ; dans un contexte de tension, sur les capacités, en particulier depuis ce week-end :

- le plan blanc a été déclenché le 30 octobre

- au 4 novembre, 96 personnes étaient hospitalisées dans l’ensemble des hôpitaux du département ;

- les capacités en réanimation ont été augmentées et sont actuellement occupées à 100 %: les 16 lits de réanimation sont occupés par des patients (dont 11 patients COVID). Une augmentation supplémentaire de ces capacités est en cours d’étude pour porter à 20 le nombre de lits de réanimation et un travail est engagé pour assurer la fluidité sur les lits d’aval (hospitalisation et soins de suite et de rééducation-SSR).

Commentaire du préfet :

J’ai voulu venir aux urgences ce matin pour rencontrer les équipes soignantes, avoir leur ressenti de terrain et faire le point sur la situation sanitaire. Parce que cette épidémie ce n’est pas qu’une série d’indicateurs ; c’est avant tout des personnes qui attrapent ce virus et se retrouvent pour certaines dans un service de réanimation, entre la vie et la mort. Il y a autour d’elles des médecins, des infirmiers, des aides-soignants et des personnels hospitaliers qui font un travail remarquable de dévouement et de professionnalisme dans un contexte que je sais difficile. Je voulais tout simplement les remercier” (Rodrigue Furcy)