Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Visite du chantier de la future usine des sports (Bâtiment 313 de l’Arsenal)

jeudi 1er octobre 2020 par Rédaction

« Ma grande satisfaction avec les élus de l’agglomération présents, c’est de voir que ce chantier avance. Enfin, il avance pour de bon ! », a déclaré ce jeudi matin, Gérard Trémège, président de la Communauté d’agglomération Tarbes-Lourdes-Pyrénées, à l’issue de la visite sur le site du bâtiment 313 de l’Arsenal qui abritera en septembre 2021 l’usine des sports.

Ce complexe sportif indoor, unique en France, verra effectivement le jour en septembre prochain. D’une superficie de 11 000 m2, il sera à la disposition de toutes les associations de l’agglomération. Il permettra d’accueillir des compétitions internationales, notamment en matière d’escalade et en utilisant aussi la piste d’athlétisme indoor. Des contacts ont déjà été pris pour les Jeux Olympiques de Paris 2024. Des équipes viendront s’entraîner sur les trois murs d’escalade, l’escalade étant désormais discipline olympique. Compte tenu de la spécificité de ses aménagements, des compétitions internationales de haut niveau pourront être accueillies régulièrement. « Elles viendront, souligne le président de la CA TLP, animer la cité, contribuer à la dynamique des hôtels, restaurants puisqu’elles pourront accueillir 2000 personnes ».

L’investissement de cette réalisation est de 9,4 millions d’euros, avec 3,5 millions de subventions (600 000 euros de l’Etat, 1,3 million d’euros de la Région, 800 000 euros du département), le reste de l’agglomération.

« Ce sera une des réalisations exceptionnelles de la Région Occitanie avec une offre dans certaines disciplines unique en France », aime à répéter Gérard Trémège.

Catherine Lombard, directrice du service des sports, a précisé que les murs d’escalade seront ouverts à l’ensemble des associations, de l’initiation scolaire, des écoles, de l’enseignement supérieur, notamment le STAPS, mais aussi au public, puisque « aujourd’hui nous avons de plus en plus de demandes de particuliers qui veulent pratiquer l’escalade en salle. Cette ouverture au public sera basé sur le même principe de fonctionnement des piscines, avec des créneaux spécifiques ».

Cette visite s’est déroulée en présence des élus de la commission des travaux de la CA TLP, de l’équipe d’architectes du cabinet IDOM, basé à Bilbao (3500 salariés dans le monde), de chefs d’entreprise.