Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Conseil municipal de Tarbes : le calme plat...

mardi 22 septembre 2020 par Rédaction

Pas de vague hier soir au conseil municipal de Tarbes. Deux heures ont suffi pour boucler les 44 dossiers de l’ordre du jour. Toutes les délibérations ont été votées. Certes, le projet de restructuration du Palais des Sports a donné lieu à 5 votes contre (les élus de Tarbes Citoyenne Ecologique et Solidaire), Hervé Charles ne voyant pas l’utilité d’un tel investissement pour les Tarbais. Gérard Trémège a rappelé que le Palais des Sports était utilisé par des clubs tarbais et qu’il n’était pas de la compétence de la communauté d’agglomération TLP. Pierre Lagonelle a fait observer que la maison de l’escrime avait pourtant été déclarée d’intérêt communautaire et que seule l’Amicale Tarbaise d’Escrime l’utilisait. Gérard Trémège a répondu que cette décision incombait à Jean Glavany, lorsque ce dernier était président de la communauté d’agglomération du Grand Tarbes.

Auparavant 4 votes contre ont été comptabilisés lors de l’examen du règlement intérieur. Le maire Gérard Trémège est même allé dans le sens de l’opposant Laurent Rougé qui a réclamé une animation alternative à la patinoire de Noël avec un côté plus écologique en 2021. Il a chargé son premier adjoint Pascal Claverie et les services d’étudier de possibles pistes. Concernant les demandes de subventions pour le programme d’éducation au développement durable dont 12 000 écoliers tarbais ont déjà profité, Hervé Charles, leader de la liste TCES, a souhaité que l’on ne fasse pas participer financièrement les familles, même si les sommes sont négligeables. Jean-Claude Piron, adjoint, en charge de ce dossier, n’est pas opposé à cette demande si le directeur académique accepte de rendre gratuit l’accès au programme. Quant à Myriam Mendez, arrivée en retard et partie avant la fin, elle a eu le temps de dire qu’elle voterait pour le projet du centre de santé municipal, alors qu’elle s’y était opposée durant la campagne municipale, et cela en raison de l’urgence sanitaire. On aura remarqué que le groupe de Myriam Mendez-Pierre Lagonelle semble avoir perdu en chemin Virginie Siani-Wembou qui a demandé à changer de place dans l’enceinte municipale. Elle s’est éloignée de Pierre Lagonelle. D’ici qu’elle se rapproche de la majorité et de Frédéric Laval, son binôme au conseil départemental.

Les projets de délibérations de 1 à 14

Les projets de délibérations de 15 à 44


titre documents joints

22 septembre 2020
info document : PDF
5.2 Mo

22 septembre 2020
info document : PDF
3.1 Mo

22 septembre 2020
info document : PDF
79.6 ko