Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Signature au Pic du Midi de Bigorre de plusieurs partenariats entre la SEM Ha-Py Energies et la société Urbasolar

jeudi 17 septembre 2020 par Rédaction

Mercredi 16 septembre 2020, au sommet du majestueux Pic du Midi de Bigorre, ont été signés 5 partenariats entre la SEM Ha-Py-Energies et la société Urbasolar, premier investisseur photovoltaïque du département, en présence d’une trentaine de partenaires et d’élus.

Jacques Brune, président du syndicat mixte du Pic du Midi, s’est chargé de prononcer le mot d’accueil. Il a rappelé qu’avec le SDE 65, une vieille histoire existe avec le Pic du Midi, avec notamment le développement de la réserve internationale du ciel étoilé. « Sur la biodiversité, a-t-il dit, on a mené une action assez exemplaire grâce aux quelque 200 communes qui ont décidé d’améliorer l’éclairage public de façon à préserver ce magnifique site qu’est le Pic du Midi.

L’intervention Patrick Vignes, président du SDE65

Bonjour à tous

Merci d’abord, Jacques, pour ton mot d’accueil, et pour nous ouvrir les portes du site le plus haut et le plus emblématique des Hautes-Pyrénées.

Je commencerai par souhaiter la bienvenue en Hautes-Pyrénées, au sommet du Pic du Midi, à Mme Stéphanie Andrieu, MM. Arnaud Mine et Julien Picart, respectivement Présidente, Président et chargé de mission de la société Urbasolar, société de notre grande région d’Occitanie, plus particulièrement montpelliéraine qui, comme nous aurons l’occasion de le confirmer aujourd’hui, est appelée à devenir la première société partenaire investisseur de notre toute nouvelle SEM Ha-Py Energies, et par la même, le premier investisseur photovoltaïque des Hautes-Pyrénées.

Merci à notre co-actionnaire, la société CAPGEN, représentée par son Directeur Jean-Paul Mestrot et son assistant Gilles Couture, pour leur présence aujourd’hui bien sûr mais surtout depuis le début de ce projet qui se concrétise aujourd’hui avec cet événement.

Merci à nos parlementaires, en particulier nos sénatrices, Maryse Carrère et Viviane Artigalas (je dois excuser nos députés Jeanine Dubié et Jean-Bernard Sempastous) pour leur présence attentive, qui témoigne de l’intérêt qu’elles portent à nos projets qui touchent aussi bien l’économie que la transition énergétique.

Merci à toi Michel, Président du Conseil Départemental des Hautes-Pyrénées, soutien fidèle et indéfectible du SDE depuis de très nombreuses années.

Merci aux maires des 5 communes présentes aujourd’hui et sur le territoire desquelles nous pouvons aujourd’hui engager ces projets photovoltaïques. Nous travaillons bien sûr en premier lieu pour les communes et il est important que les élus comme vous s’engagent sur la transition énergétique.

Merci aux administrateurs de la SEM et du SDE65 présents : Claude Cazabat, Yves Laffaille, Ange Mur, Thérèse Pourteau.

Merci à la presse qui relaie régulièrement les actions du SDE65 et de la SEM Ha-Py Energies.

Merci enfin aux agents du SDE65 qui suivent ce dossier, Bruno Rouch, Directeur, Jean Chanéac, Directeur de la SEM, Florence Armary, Chef du service Transition énergétique et Marie-Noëlle Mainguy, assistante de direction.

Ils ont dit…

Daniel Frossard, ancien président du SDE 65

Arnaud Mine et Stéphanie Andrieu, respectivement président et directrice générale, cofondateurs de la société Urbasolar

Michel Pélieu, président du département

===

La société d’investissement des collectivités des Hautes-Pyrénées dans la production d’énergies renouvelables.

Créée par délibération du conseil syndical du Syndicat Départemental d’Énergie des Hautes-Pyrénées du 7 février 2020, cette société de droit privé, dont le SDE65 est l’actionnaire principal permettra d’investir massivement dans des projets de production d’énergies renouvelables (solaire, hydraulique, méthanisation, hydrogène) en Hautes-Pyrénées.

3 ans de réflexion et d’études préalables (2017-2019)

L’idée de créer un outil d’investissement public-privé en Hautes-Pyrénées est née de la réflexion stratégique menée en 2017 et 2018 par le Conseil Départemental et le Syndicat Départemental d’Énergie des Hautes-Pyrénées.

Affichant l’ambition de devenir un département à énergie positive, la stratégie départementale de développement des énergies renouvelables en Hautes-Pyrénées a montré la nécessité de stimuler la réalisation de projets par la création d’un outil d’investissement porté par le secteur public (département et SDE) en partenariat avec le secteur privé (partenaires financiers).

Fin 2018, le Conseil Départemental des Hautes-Pyrénées et le Syndicat Départemental d’Énergie ont approuvé le principe de création d’une SEM départementale. L’année 2019 a été consacrée aux études administratives, juridiques et économiques.

C’est ainsi que les étapes administratives et juridiques ont été confiées à la Fédération des EPL (Établissements Publics Locaux) et les études économiques (réalisation du business plan et d’un outil de gestion) à l’Agence Régionale de l’Énergie et du Climat (AREC).

Les résultats de ces études ont pu être débattus lors d’une assemblée générale exceptionnelle du SDE65 le 5 novembre 2019.

La création de la SEM a été approuvée lors de l’assemblée générale ordinaire du SDE65 du 7 février 2.020 qui a inscrit au budget 2020 les investissements correspondant à la constitution du capital.

Objet de la SEM et périmètre d’action

L’action de la SEM Ha-Py Énergies s’étend à l’ensemble du territoire des Hautes-Pyrénées. Conformément à l’article L 1521-1 du code général des collectivités territoriales, elle exerce une activité d’intérêt général consistant à réaliser des projets d’aménagement et d’exploitation de moyens de production, de valorisation, de distribution, de stockage et de fourniture d’énergie utilisant les énergies renouvelables. Elle peut également réaliser ou apporter son concours à des actions ou opérations favorisant la maîtrise de l’énergie ou de nature à réduire le recours aux énergies fossiles.

Les partenaires de la SEM et le capital

Le projet porté par le SDE65 vise à regrouper au sein de la SEM cinq actionnaires : le SDE65. actionnaire majoritaire, le département des Hautes-Pyrénées, l’Agence Régionale de l’Énergie et du Climat et deux organismes bancaires.

Toutefois, pour des facilités administratives et des contraintes de calendrier, la SEM a été créée dans un premier temps avec deux actionnaires : le SDE65 et la filiale Énergie du Crédit Agricole (CAPGEN : Crédit Agricole Pyrénées Gascogne Energie Nouvelle). Le capital social est alors de 1 1000 000 euros (SDE65. 900 000 dont 800 000 dés la constitution de la société, CAPGEN : 200 000).

Dès 2021, le capital sera ouvert aux autres actionnaires pressentis (Département, AREC) ce qui permettra de porter le montant du capital à un volume de 2 500 000 euros environ

Le plan d’affaires (business plan) visé

Le plan d’affaires de la société a été calculé sur les premières installations de production photovoltaïque envisagées à un horizon de 5 ans soit 11 projets, d’une puissance totale de 48 MW environ :

- 6 projets réalisés directement par la SEM : 5 toitures de 100kW, et un parc au sol de 2 MWc

- 5 projets réalisés avec des développeurs dans le cadre de sociétés projets : 1 grande toiture PV de 1.5 MWc, deux combrières de parkings de 2,2 MWc, 2 parcs photovoltaïques de 5 et 35 MWc

La participation de la SEM au capital de ces sociétés sera comprise entre 10 et 50%.

L’investissement total pour réaliser ces projets est de 38 millions d’euros (dont 2.5 millions apportés par la SEM).

La gouvernance de la SEM Ha-Py Énergies (année 2020)

La SEM est présidée par le Président du SDE65, Patrick Vignes

Elle est dirigée par Jean Chanéac, directeur, mis à disposition par le SDE65.

Un conseil d’administration détermine les orientations des activités de la SEM et veille à leur mise en œuvre. Il comprend deux collèges : un collège des actionnaires publics et un collège des actionnaires privés.

Pour débuter, le conseil d’administration est composé de 6 administrateurs du SDE65 et d’un administrateur privé de CAPGEN.

Travaux prévisionnels 2020, 2021, 2022

Pour 2020. seuls deux projets seront en construction à partir du mois de septembre : la toiture photovoltaïque du marché aux bestiaux et les ombrières du parking du Val d’Adour sur la commune de Rabastens de Bigorre -Puissance installée de : 3,7 MW

Pour 2021, ce sera le tour des ombrières photovoltaïques du parking du centre Leclerc d’Orleix (2,2 MW) et de 5 bâtiments publics de 100 KW. Les parcs au sol de Bours sur d’anciennes gravières de l’Adour (5MW) et de Capvern, sur l’ancien centre d’enfouissement des déchets (2 MW) devraient être réalisés en 2022.

Présentation des 5 projets et signature des partenariats avec Urbasolar