Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

BTP : la situation dans le département

jeudi 17 septembre 2020 par Rédaction


Le président du BTP 65, Antoine Nunès, Didier Yedra, vice président, entourés du secrétaire général Jean-Denis Brau ont fait le point sur la situation du BTP dans le département lors d’une conférence de presse.

Le président a rappelé que durant deux mois les entreprises avaient été confinées. Il a remercié le département, les élus du territoire, l’association des maires qui ont appuyé le BTP et les encourage à continuer. «  Les acteurs économiques se sont mis en mouvement et nous avons grâce à eux des appels d’offres. Nous ne pouvons pas dire que tout est négatif. Nous devons dire notre satisfaction pour les mesures prises par le gouvernement  ».

« En ce qui concerne le logement neuf nous attendons des mesures. Tout ce qui est énergétique c’est bien, il le faut mais il ne faut pas oublier de relancer la construction du neuf  », insiste le président Nunés.

L’activité sur le département :
« Nous avons de l’activité sur le département, nous récupérons les 2/3 mois où les entreprises n’ont pas travaillé mais l’inquiétude sur les carnets de commandes est importante. Avec le gouvernement il faut que l’on mette en place des mesures afin qu’il n’y ait pas de trou d’air, ce qui serait catastrophique pour les effectifs salariés.

Nous souhaitons également le retour du PTZ à 40% pour plus de facilité à l’accession au crédit pour les jeunes ménages. Si on ne relance pas la machine ce sera dramatique pour l’an prochain ».

En ce qui concerne le TP, il y a de l’activité qui est revenue, la problématique là aussi ce sont les carnets de commandes.

Le président a expliqué que le confinement du Covid avait été révélateur, qu’il avait montré et grossit les problèmes qui étaient déjà rencontrés depuis un bon nombre d ‘années, notamment sur les blocages administratifs, ce qui a permis de réfléchir et d’aller au plus court. « Il faut jouer solidaire notamment dans les territoires éloignés des métropoles. Essayons ensemble de créer une dynamique sur notre département. Il faut que l’on puisse tous repartir pour les 20 prochaines années  ».

De l’emploi détruit sur le département, il n’y en a pas eu, grâce aux importantes mesures gouvernementales.
Le département a perdu quelques entreprises, mais c’était des entreprises qui étaient déjà très mal avant le confinement. Pour l’instant l’effectif est identique.

« Nous espérons que tout le monde va rester mobilisé », a conclu le président Nunès.

Nicole Lafourcade