Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

“Tarbes Horizon 2030” Gérard Trémège et ses colistiers évoquent le dossier « Cœur de ville, habitat et commerce »

vendredi 6 mars 2020 par Rédaction

Gérard Trémège et plusieurs de ses colistiers ont évoqué les sujets concernant l’opération Action Cœur de Ville, l’habitat et le commerce.

ACTION COEUR DE VILLE Tarbes, ville pionnière

“Confrontée, comme toutes les villes moyennes, à la dévitalisation de son centre historique et à l’évolution des modes de consommation (e-commerce...), la Ville de Tarbes a engagé une action de reconquête qui s’est traduite par des mesures fortes (rénovation des halles, création d’un office du commerce, opération programmée d’amélioration de l’habitat, stationnement gratuit, recrutement d’un manager de centre-ville...). Elle a commencé à porter ses fruits, mais de nouveaux défis sont à relever, ont commenté Gérard Trémège, Pascal Claverie et Philippe Lasterle.

Une opportunité

« Lancé par le Gouvernement, le programme Action Cœur de Ville représente pour Tarbes une opportunité d’amplifier sa politique de redynamisation. Baptisé Cœur de Tarbes 2030, validé par l’État, ce programme porte sur un montant d’investissements publics et privés de près de 40 millions d’euros (hors réaménagement du quartier Bel-Air).

Cinq priorités

Le programme Action Cœur de Ville bénéficie du soutien financier des partenaires de la Ville (État, Agglomération, ANAH, Action Logement, Banque des Territoires, région Occitanie, département des Hautes-Pyrénées…) et s’articule autour de cinq priorités :

• Rénover l’habitat ancien

• Moderniser les commerces et l’artisanat

• Embellir, végétaliser et connecter les espaces publics

• Valoriser le patrimoine

• Renforcer l’offre de services et les équipements.

LE COMMERCE ET L’HABITAT

« Accélérer la reconquête du centre-ville nécessite de renforcer son attractivité en matière de logements et d’offre commerciale et artisanale. C’est à cette condition que nous inciterons les jeunes ménages à s’y installer et les jeunes actifs (commerçants, artisans, créateurs de startup...) à y entreprendre », soulignent les intervenants. Cette conviction guide notre action.

L’action de Tarbes Horizon 2030 vise plusieurs objectifs à court, moyen et long terme. Nous souhaitons développer le flux en centre-ville dès aujourd’hui, pour aider les commerces déjà implantés. En effet, les commerçants actuels sont les acteurs du centre-ville, leur investissement financier et humain est à saluer. C’est pourquoi nous apportons des réponses immédiates pour développer le flux en centre-ville, comme l’élargissement du stationnement gratuit la samedi après-midi au parking Brauhauban ou le développement des animations commerciales avec piétonisation ponctuelle (braderies, marchés vintage, animations culturelles...).

Concernant notre action avec effet à moyen terme, nous travaillons notamment sur l’aide à l’implantation de nouveaux commerces (aides financières et logistiques) et au réaménagement des espaces publics, pour améliorer la qualité de vie et la mobilité. En parallèle, nous mettons en oeuvre plusieurs partenariats importants et nous favorisons l’investissement privé pour la réhabilitation des logements vacants.

A long terme, nos nombreuses solutions mises en place permettront de développer l’habitat, qui est une des clés de la redynamisation du centre-ville. Les infrastructures inhérentes à l’installation de nouveaux ménages (crèches, écoles, culture...) évolueront en fonction des besoins.

Les propositions :

COMMERCE

- Augmenter les moyens de l’Office du Commerce, de l’Artisanat et des Services et de Tellement Tarbes en lien avec l’emménagement dans de nouveaux locaux (rue Brauhauban) pour de meilleurs services aux commerçants et artisans.

- Élargir le stationnement gratuit et mettre le parking Brauhauban en accès libre le samedi après-midi (930 places en cœur de ville), maintenir le stationnement de surface gratuit le samedi après-midi et l’heure offerte toute la semaine.

- Promouvoir le Pass Commerce mis en place par l’Agglomération en faveur des commerces du centre-ville (aide à l’accessibilité, à la modernisation des vitrines...).

- Continuer les actions auprès des foncières parisiennes afin de les inciter à baisser les loyers les locaux commerciaux.

- Développer les animations commerciales et événementielles thématiques avec piétonisation ponctuelle du centre-ville afin de recréer du flux : braderies, marchés vintage, déambulations musicales...

- Soutenir l’action de la « Fabrique à boutique by Tellement Tarbes » (pépinière de commerces).

- Accompagner la création d’un tiers-lieu (rue Brauhauban).

- Lancer un appel à projets pour la reconversion de l’édicule de la Poste.

- Encourager la création d’un service de conciergerie.

Mettre en oeuvre le partenariat avec l’EPARECA (Établissement public pour l’aménagement et la restructuration des espaces commerciaux et artisanaux) sur la rue Brauhauban et la rue Foch.

-Instaurer un moratoire sur les nouvelles implantations commerciales en dehors du périmètre Action Cœur de Ville en lien avec l’État et l’Agglomération. Mettre en place une prime à l’installation (6 000 €) en faveur des commerçants ou artisans qui reprennent un local/fonds vacant depuis au moins 2 ans. Lancer l’opération « Aide aux devantures commerciales » sur le modèle de l’Opération façades.

HABITAT

- Encourager et accompagner les porteurs de projets en mettant à disposition un interlocuteur unique avec l’Agglomération.

- Mobiliser les primes à la rénovation (3 000 €/logement) mises en place par la Ville en faveur des propriétaires occupants ou bailleurs (sortie de vacance, habitat dégradé/très dégradé, conversion d’usage, primo-accession).

- Créer un bureau d’information Action Cœur de Ville au sein du futur Pôle Habitat, guichet unique sur les aides à la rénovation (Ville, ANAH, Agglomération, Région, Département, Action Logement...).

Donner l’exemple par la rénovation de deux immeubles appartenant à la Ville.

-Mettre en place le « permis de louer » sur le périmètre des îlots d’habitat dégradé.

-Engager les opérations de résorption de l’habitat indigne et insalubre en lien avec nos partenaires.

Deux immeubles rénovés

L’objectif est de rénover deux immeubles anciens et vacants dont la Ville sera propriétaire pour proposer aux jeunes ménages des logements de qualité à des prix abordables et un local commercial à un loyer attractif.

Echéance : 2021. Coût : 1,2 M€. Lieux : Cours Reffye, Rue Brauhauban »