Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Barrage de Gèdre : EDF Hydro Sud-Ouest investit plus de 5 M€ pour moderniser les équipements

samedi 29 février 2020 par Rédaction

Le jeudi 27 février, la nouvelle vanne du barrage de Gèdre a été mise en place. C’est une étape importante franchie par les équipes d’EDF Hydro Sud-Ouest et des entreprises associées pour un chantier d’envergure représentant un investissement de plus de 5 millions d’euros.

Le barrage de Gèdre sur le Gave de Pau est la prise d’eau principale de l’aménagement de Luz 1, mis en service en 1927. La turbine de la chute de Luz 1, d’une puissance de 30 MW, produit en moyenne 140 GWh d’électricité renouvelable par an, soit l’équivalent de la consommation annuelle de près de 60 000 habitants.

Afin de renforcer le niveau de sûreté hydraulique et de pérenniser l’ouvrage, un programme de rénovation et de modernisation est en cours pour rendre le barrage plus robuste et plus efficace lors du passage des crues.

Les travaux ont commencé en 2018 avec le renforcement du pied du barrage et le cloutage du mur de la prise d’eau. Depuis juillet 2019, les travaux de remplacement de la vanne de surface et des automatismes du système de contrôle-commande sont en cours. En parallèle, le génie-civil évolue aussi avec l’abaissement d’1,50m du seuil de la vanne afin d’augmenter sa capacité de débit lors des crues extrêmes.

La vanne de surface vient d’être livrée cette semaine, son montage complet durera jusqu’à environ mi-mars et sera suivi par une campagne d’essais afin de valider son bon fonctionnement. La mise en service est prévue en avril. La nouvelle vanne de surface sera équipée d’un clapet sur sa partie supérieure afin de permettre facilement l’évacuation des objets flottants pouvant s’accumuler contre l’ouvrage.

Les travaux se poursuivront au deuxième semestre 2020, avec en particulier le remplacement de l’autre vanne du barrage, dite vanne de fond, entre mi-juillet et mi-octobre 2020.

Les principales entreprises qui interviennent sur le chantier sont NGE (lot génie-civil), Hydréo (lot mécanique / fourniture et montage des vannes), SNEF (lot électricité / contrôle commande). NGE, l’entreprise titulaire du marché, est une entreprise locale, basée à Tarbes. Comme pour l’ensemble de ses chantiers, EDF Hydro Sud-Ouest s’attache à faire travailler des entreprises locales ou régionales, contribuant ainsi au développement économique et à l’attractivité des territoires où ses aménagements sont implantés.

En marge de ces travaux d’exception, François Tissier, directeur EDF Hydro Adour et Gaves, souligne l’attachement d’EDF à son patrimoine industriel ainsi que la priorité accordée à la sûreté des installations : « La sûreté de nos ouvrages est assurée en permanence. EDF Hydro a développé une politique de sûreté hydraulique qui recouvre l’ensemble des dispositions prises lors de la conception, l’exploitation ou la maintenance des aménagements hydroélectriques pour assurer la sécurité des personnes, des biens et de l’environnement contre les risques liés à l’eau et dus à la présence et à l’exploitation de ses ouvrages. Nous vérifions régulièrement la conformité de nos installations. Nous investissons, dans le cadre de notre politique de maintien du patrimoine, pour améliorer en permanence le niveau de performance et de sûreté de nos installations. Même si leur moyenne d’âge est de l’ordre de 60 ans, nos barrages sont robustes. Un barrage est construit pour une durée de vie qui dépasse largement un siècle, à condition d’être suivi et entretenu correctement. EDF Hydro investit en moyenne 400 millions d’euros par an dans la maintenance et la sûreté de ses aménagements ».