Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Municipales : la liste “L’Avenir en commun.e” a présenté ses propositions sur la santé

vendredi 28 février 2020 par Rédaction

La liste “ l’Avenir en commun.e” a présenté ses propositions en matière de santé. José Navarro, tête de liste, était entouré de Marie Claire Delemotte et de quelques colistiers pour cette présentation.

«  La santé est un domaine très vaste. Il faut en finir avec l’approche marchande et permettre à chacun d’accéder à la santé, un enjeu majeur pour notre lutte. Nous sommes attachés à la protection sociale de haut niveau et aux services publics de santé, l’hôpital avec tout un ensemble de structures qui peuvent s’y adosser comme l’hôpital général, l’hôpital psychiatrique. On a des propositions dans ce sens avec la création d’un centre de santé public. Pour nous il y a l’impératif de défendre une médecine de prévention, on pense à une approche plus globale de la santé et du mieux être des personnes. Le constat sur Tarbes, 24% des personnes précaires pour qui l’accès à la santé est difficile, un bon nombre sont obligés de choisir entre remplir leur frigo et se soigner . On assiste aussi au développement des déserts médicaux avec une situation inacceptable sur le quartier Solazur où les offres de soins se trouvent décentralisées, des temps d’attente très longs pour les consultations spécialisées, des médecins qui refusent de prendre de nouveaux patients. On a besoin d’un hôpital, d’une médecine qui offre des possibilités de la haute technologie pour pouvoir soigner et suivre les personnes atteintes de maladies chroniques.

Le projet de l’hôpital unique, nous le refusons car c’est favoriser le secteur privé, on va se retrouver avec des services qui vont être recréés sur des modèles 28/30 lits et une réduction de l’équivalent de 170 temps plein, une énorme perte en présence humaine, le nombre de lits également en diminution, au total ce sera 490 lits en comptant l’ambulatoire.

Nous refusons la fermeture de l’hôpital de Tarbes, nous lutterons pour sa sauvegarde et nous défendrons ce secteur public indispensable. Nous participerons à la création d’un centre de santé public qui fonctionnera avec des médecins salariés et il y aura le système du tiers payant », a commenté Marie Claire Delemotte .

José Navarro a ensuite présenté la réunion publique qui se déroulera le lundi 2 mars à 18h dans la salle des fêtes de l’hôtel de ville en présence des colistiers, Marina Mesure « marché publics : normes sociales et environnementales », Germain Sarhy, responsable de la communauté Emmaüs Pau/Lescar »économie sociale, solidaire et économie circulaire » et Adrien Clouet, sociologue »territoire zéro chômeur ».

Nicole Lafourcade

Maison de santé ou centre de santé : ce n’est pas la même chose

Santé : les valeurs auxquelles l’Avenir en commun.e est attachée

L’Hôpital de Tarbes menacé de disparition…


titre documents joints

28 février 2020
info document : PDF
1.3 Mo

28 février 2020
info document : PDF
1.4 Mo

28 février 2020
info document : PDF
380.3 ko