Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
 
 

L’ex-Président François Hollande en visite chez Alain Brumont

lundi 29 juillet 2019 par Rédaction

François Hollande a profité de son séjour à Marciac pour faire une excursion Chez Alain Brumont à Château Bouscassé, là où a débuté l’aventure du vigneron le plus célèbre du Madiran. Annoncé ce dimanche à 15h00, François Hollande et ses quatre Officiers de Sécurité, sont arrivés avec une petite demi-heure de retard. L’ex-Président, a été accueilli en toute simplicité par Alain et Laurence Brumont et leurs amis, Marc Prikazsky (CEVA, leader mondial des laboratoires vétérinaires) et Serge Dessay, PDG Fondateur de la Société HoTravail qui sont sponsors de « Jazz in Marciac » et Alain Canet, Fondateur « d’Arbres et Paysage 32.

François Hollande s’est prêté avec une grande modération mais un grand plaisir, à la dégustation d’un rouge, d’un blanc et d’un Brumaire, du Domaine Bouscassé. Alain Brumont, après une présentation rapide et concise du domaine (un exploit pour qui connait sa passion et sa faconde), a mis l’accent sur la biodiversité avec des exemples très précis appliqués sur le Domaine. Par exemple le retour aux arbres têtards (coupe à deux mètres) qui résulte d’un mode d’exploitation spécifique, par étêtages réguliers, en vue de l’autoproduction de bois de chauffage ou de bois de tressage. Le feuillage frais, après émondage, peut servir à l’alimentation animale comme fourrage d’appoint. Si les platanes pour des raisons esthétiques ou de sécurité sont taillés de la sorte, plusieurs espèces d’arbres comme les chênes, les hêtres, les frênes, les châtaigniers, les ornes, les aulnes, les tilleuls…, étaient taillés ainsi autrefois. Cette technique permettait d’optimiser la production de bois de chauffage pour un minimum de surface. Les arbres ayant un système racinaire déjà en place, la croissance des branches est rapide après la coupe, réalisée en hiver. Les branches de faible diamètre sont aisément manipulables. De plus, le sol n’est pas dégradé par des coupes franches et les champignons continuent d’y pousser.

Un François Hollande, décontracté et souriant, qui a aussi dégusté du Porc Noir de Bigorre dont on lui a vanté les qualités bénéfiques pour la santé et son apport pour la biodiversité. Ensuite François Hollande a franchi la « frontière » pour visiter Château Montus, le joyau du Madiran, et son Chais grandiose. Une journaliste et une camerawoman de BFM TV, qui avaient fait le déplacement depuis Paris ce matin, ont interviewé l’ex-Président au milieu des vignes du Menhir. Instantanément François Hollande a retrouvé son masque sérieux et tout son sens de la politique.

Jean-Jacques Lasserre