Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
    
     
   
 

Choix d’un site pour la reconstruction des Archives départementales (rapporteure Pascale Péraldi)

vendredi 12 octobre 2018 par Rédaction

Ce dossier promettait d’être explosif car il fallait choisir entre deux options, à savoir le site tarbais de Eugène Ténot et celui de l’ancienne tuilerie Oustau à Aureilhan. Il y a eu effectivement des étincelles. Entre notamment le président Michel Pélieu et le vice-président socialiste Jean Glavany (canton d’Aureilhan). Nous en parlerons après avoir exposé les deux projets.

Les Archives départementales ont pour mission la collecte, le tri, le classement, la conservation et la communication au public de toutes les archives des administrations publiques du département et de certaines archives privées ayant un intérêt collectif, quelle que soit leur forme (papier, parchemin, photographies, données électroniques, ...).

La situation actuelle

Le site principal, situé rue des Ursulines

- inauguré en 1938 ;

- capacités d’accueil et de stockage depuis longtemps atteintes : environ 9 km linéaires d’archives,

- difficultés pour l’accueil du public et les livraisons.

Le site Eugène-Ténot

- annexe de stockage, salle de tri, numérisation des documents ;

- environ 4,5 km linéaires d’archives y sont stockés.

- espaces inadaptés, humidité.

L’ancienne salle St Jean à Bordères

- depuis 2015, le Département loue un des deux bâtiments de l’ancienne salle des ventes St jean.

Il a finalement acheté les deux en 2018 ;

- environ 5,8 km linéaires d’archives y sont stockés.

La dernière visite des Archives de France en juin 2018 a été suivie d’un courrier de la Direction générale des patrimoines du ministère de la Culture au Département rappelant l’urgence d’engager une opération de construction d’un nouveau bâtiment pour remédier aux nombreux problèmes évoqués sur les trois sites.

Le projet

L’objectif est d’accueillir le service des Archives départementales sur un site unique, pour :

- Mettre à la disposition du public des outils modernes et ouverts ;

- Conserver les documents pour les années à venir ;

- Créer des espaces de travail pour le personnel ;

- Organiser des manifestations culturelles (expositions, conférences,…), et pédagogiques.

Le bâtiment des Ursulines sera conservé dans le patrimoine immobilier départemental. Il n’est pas envisageable de le démolir étant donné son intérêt patrimonial. Il sera utilisé pour le pré-archivage et pour stocker les documents non communicables ou déjà numérisés. Ce site (d’une capacité de 10 kml) est ainsi une extension possible du site principal.

Les conditions

- Un terrain sec, non inondable et éloigné de tout voisinage dangereux (risque incendie, explosion...) et d’installations émettant des gaz, de la fumée, des polluants...

- Une superficie capable d’accueillir un bâtiment de 6320 m2 et des espaces extérieurs de stationnement.

- Une capacité de stockage qui intègre les 9 km linéaires supplémentaires prévus d’ici 2030.

Les deux sites

1 – Site de l’ancienne tuilerie Oustau à Aureilhan (.pdf)

2 – Site de l’ancienne Ecole normale Eugène Ténot à Tarbes (.pdf)


L’accrochage entre Michel Pélieu et Jean Glavany


Ce dossier aura été marqué par une très vive joute oratoire après l’intervention de Jean Glavany qui s’en est pris d’abord à la rapporteure Pascale Péraldi, puis à Michel Pélieu. Ce dernier n’a pas apprécié et est sorti de ses gonds. Vous pouvez retrouvez cet échange « musclé » à partir de 2’50 sur l’audio ci-dessous :

MP3 - 17.5 Mo

Laurent Lages, au nom de 5 groupes (sur 6) ayant demandé un vote à bulletins secrets. Le résultat était le suivant :

Votants : 34

Pour le projet Ecole Normale Eugène Ténot : 23 voix

Pour la Tuilerie Oustau : 9 voix

1 abstention

1 nul.

Le projet Eugène Ténot était retenu.