Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
 
    
 
  
 

A 143 ans, le Pic du Midi continue d’évoluer !

jeudi 21 avril 2016 par Rédaction

En 1873, le Général Champion de Nansouty organisait au Pic du Midi une 1ère campagne météo. En 2000, le site ouvrait au grand public... 143 ans après sa création et 16 ans après son ouverture, le Pic du Midi, Grand Site de Midi-Pyrénées, a déjà accueilli plus d’1,6 million de touristes venus en journée, en soirée ou la nuit. Qu’ils redescendent en téléphérique, à pied, en VTT ou à ski, tous ressortent émerveillés par cette visite. Afin de la rendre encore plus exceptionnelle, un important travail de scénarisation a été réalisé. Les premiers résultats sont attendus cette année.

2015 : année de tous les records !

Highline tendue entre les deux téléphériques, saut pendulaire depuis le téléphérique, concert au sommet de Boulevard des Airs... 2015 est à marquer d’une pierre blanche ! Mais pas seulement pour les exploits d’une équipe de sportifs fous ou la venue de fans au sommet. 2015 est l’année de tous les records. C’est ainsi que le Pic du Midi a accueilli 121 265 clients (+ 11,5% par rapport à 2014). Les nuits continuent de plaire avec 5 262 personnes venues en 2015 (taux de remplissage de 90%) et une forte progression des visiteurs en soirées : 2 928 contre 2 211 en 2014. 93% des personnes viennent en journée.

Le CA le plus élevé depuis l’ouverture au grand public avec 5,2 M€ TTC

Le Chiffre d’Affaires toutes prestations confondues (entrées, soirées, nuits, restaurant, boutique) est lui aussi en forte progression pour s’établir à 4 681 366 €HT soit plus 15% par rapport à 2014 et plus 7% par rapport à l’année 2012 qui avait enregistré le meilleur CA du Pic du Midi. Il se répartit comme suit : 59% pour la billetterie en journée, 15% pour les nuits, 3% pour les soirées, 4% pour la boutique, 19% pour la restauration.

Ces résultats plus que satisfaisants s’expliquent par la notoriété grandissante du Pic du Midi tant en France qu’à l’étranger. La fréquentation de la clientèle étrangère est ainsi passée de 16% en 2014 à 21% en 2015 avec des pics de fréquentation en juillet et septembre (près de 50% de visiteurs étrangers sur ces deux mois). A noter également un été particulièrement clément avec un seul jour de fermeture en août et 31 jours de plein soleil... Le mardi 11 août a battu tous les records de fréquentation depuis l’ouverture du site avec plus de 2 500 entrées sur cette seule journée et un chiffre d’affaires record de plus de 90 000€HT.

Cette année encore, la participation des collectivités membres est revue à la baisse. Elle est ramenée à 387 000€ (407 000€ en 2015) soit 6% du budget global de fonctionnement (6,637 M€). Cette somme se répartit comme suit : 45% Région Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon, 45% Conseil Départemental des Hautes-Pyrénées, les 10% restant se partageant entre la Communauté de Communes Haute Bigorre, les communes de Bagnères, Campan, Barèges et Sers, la Régie du Tourmalet et le Conseil Syndical de la Vallée de Barèges.

La satisfaction globale des clients continue de progresser passant de 8,30 sur 10 en 2014 à 8,41 en 2015. Ici aussi c’est un record ! L’élément du parcours de visite le plus apprécié reste le panorama, celui le moins bien noté le musée... Cette satisfaction est corroborée par l’attribution pour la 3ème année consécutive du Certificat d’Excellence par TripAdvisor, plus grand site de voyage au monde avec quelque 60 millions de visiteurs uniques par mois, récompensant ainsi le travail mené ces dernières années.

Des investissements pour l’été

En 2015, le Pic du Midi lançait une étude pour définir un synopsis de visite et une stratégie d’ambiance sur lesquels s’appuyer pour moderniser le parcours de visite. Le Bureau d’Etudes Implicite qui a notamment travaillé sur la rénovation de l’Aiguille du Midi, a rendu un projet ambitieux. Il a pour vocation de faire vivre aux visiteurs une expérience inoubliable, créer une véritable émotion, enclencher le processus de fidélité et déclencher la revisite. Le projet a été rendu. Il nécessite un investissement de 4,5 M€.

Ce projet fera des lieux de visite les supports d’une expérience inédite de découverte du Pic du Midi. L’ambiance du site serait donc faite d’empathie, de simplicité et de modernité. Des lignes claires, fluides, colorées créeront le cadre d’une aventure hors normes où le visiteur est accompagné dans sa démarche. Il sera immergé dans un voyage interactif grâce à une modernisation de l’espace d’interprétation, des terrasses, de la boutique, des restaurants et des galeries, qui deviendront les chapitres d’un parcours ludique.

Concrètement, ce projet verra l’installation de nouveaux outils d’animation tels qu’un planétarium, des expériences de réalité augmentée, des expériences uniques à vivre à l’image du «  Pas dans le vide  » proposée à l’Aiguille du Midi et la réalisation d’une stratégie d’ambiance.

En 2016, le Pic du Midi investit 700 000 € dont une partie pour maintenir ses installations à niveau. Pour lancer le projet, 300 000 € vont permettre la réalisation d’un planétarium qui sera installé dans la Coupole Baillaud, seule coupole qui se visite actuellement en journée. Il comprendra 50 places assises. Les consultations sont lancées, l’objectif étant de le mettre en service à la fin de l’été 2016.

En parallèle, 70 000€ sont investis dans le réaménagement temporaire de l’espace muséographique. Il est totalement repensé en espace d’interprétation sur des thématiques diverses : histoire de la construction du Pic du Midi, paysage nocturne céleste, la science au Pic du Midi aujourd’hui... Sa mise en fonction est prévue pour la réouverture du Pic le 28 mai.

Un été sous les signes de la gastronomie, la musique et le sport

Fort de la réussite des animations proposées l’année dernière, le Pic du Midi prévoit cette année d’organiser à nouveau une soirée gastronomique et 3 concerts au sommet.

Samedi 18 juin prochain, menu « les étoiles au sommet ». Le Chef étoilé toulousain Franck Renimel officiera dans les cuisines du Pic du Midi. A ses côtés, on retrouvera Marc Berger, Chef du Pic du Midi et Philippe Urraca, célèbre Chef pâtissier français connu pour ses profiteroles qui revient pour la 2ème fois au Pic. Sans oublier les fromages de Dominique Bouchait, meilleur fromager de France.

Après le succès de Boulevard des Airs l’année dernière, ce sera au tour du tandem Synapson d’être au sommet le lundi 11 août. Propulsé sur le devant de la scène grâce au succès de All in You et de Fireball, Synapson propose une musique électronique, mélodique et influencée par différents courants musicaux. Un style musical qui se veut intergénérationnel et ouvert sur le monde.

Le Pic du Midi prévoit également le samedi 16 juillet de faire venir l’auteur compositeur interprète soul Julian Perretta (Wonder Why, Miracle) et le groupe orthézien Le Trottoir d’en Face qui propose une musique métissée entre rock, rumba, ballade, reggae et autres cuivrés dézingués....

Le lendemain, dimanche 17 juillet, changement de registre avec le Festival Piano Pic. Pour sa 20ème édition, le festival démarre au Pic du Midi avec 7 artistes présents : Pierre Reach, Denis Pascal, Muza Rubackyte et Christophe Baillet au piano, Eric Lacrouts au violon, Marie-Paule Milone et Damien Ventula au violoncelle.

Sur le plan sportif, le Pic du Midi est partenaire d’évènements qui vont rythmer l’été :

• Samedi 23 juillet place à la Caminade du Pic du Midi. Il s’agit d’une course en montagne de 24 km avec 2 000 mètres de dénivelé... Cette course qui compte pour le Trophée du Pain de Sucre (Vertical cross), est organisée par l’association Qu’Ei Atau.

• Jeudi 11 août, le Pic du Midi accueillera Paul Fontaine, coureur trailer qui détient depuis 2015 le meilleur chrono réalisé par un coureur atteint par la mucoviscidose. Dans le cadre de son association « vaincre la mucoviscidose et ensemble au sommet », il fera l’ascension de plusieurs sommets pyrénéens, dont le Pic du Midi au côté de Paul Henri Delerue et de son équipe. Il donnera une conférence à cette occasion puis passera la nuit au Pic du Midi.

• Grand Raid des Pyrénées, samedi 27 et dimanche 28 août : cette épreuve de référence qui compte 2 500 participants, passera par le Pic du Midi.

• Pyr’Epic : le samedi 3 septembre, programme VTT de 120 km, 9 000 mètres de dénivelés négatifs, pour (seulement...) 4500 de positifs. Le principe, relier le Pic du Midi à Lourdes sur 2 jours, en faisant étape sur Cauterets, le tout sur de purs sentiers pyrénéens. Il s’agit d’une course proposée par l’association Lourdes VTT, organisatrice de la Coupe du Monde Mountain Bike.

• Mon Népal : pour la deuxième année consécutive, le Pic du Midi reversera 2€ sur le tarif randonneur, à l’association Parrains et Marraines pour le Népal, de Dachhiri Dawa Sherpa, qui oeuvre pour la reconstruction du Népal. Le chèque lui sera remis le 3 septembre.

Dépôts des dossiers de candidature UNESCO et Grand Site de France

Porté par le Pic du Midi, l’université Paul-Sabatier (Toulouse 3) et l’Observatoire Midi Pyrénées, le dossier de demande d’inscription du Pic du Midi au Patrimoine Mondial de l’Humanité de l’UNESCO poursuit son chemin sachant qu’il avait été décidé d’aborder cette candidature sous la forme d’une série transnationale des "Observatoires de Haute Montagne".

Ce projet a propulsé le Pic du Midi au sein d’une coopération internationale regroupant les observatoires de montagne du Chili, d’Espagne et des Etats-Unis. Les étapes à venir sont l’inscription du Pic du Midi sur la liste indicative nationale de l’UNESCO et son redimensionnement en bien du patrimoine mondial qui comprend notamment un plan de gestion et de protection à long terme. Le dossier de candidature doit être déposé en octobre prochain.

En parallèle, le Pic du Midi prévoit de déposer d’ici la fin d’année un dossier de candidature afin d’intégrer le réseau des Grands Sites de France. Il s’agit d’un label attribué par l’Etat et géré par le Ministère en charge de l’Ecologie. Label sélectif et exigeant, il est octroyé pour une durée de 6 ans après avis de la Commission Supérieure des Sites, Perspectives et Paysages et du Réseau des Grands Sites de France.

Il reconnait une gestion conforme aux principes du développement durable, conciliant préservation du paysage et de l’esprit des lieux, qualité de l’accueil du public, participation des habitants et des partenaires à la vie du Grand Site.


Un nouvel univers de communication

Dernière évolution, le Pic du Midi a décidé d’investir un nouvel univers de communication. Première évolution, le logo. Il reste dans la continuité du précédent mais prend une dimension nationale et internationale grâce à une baseline simple : Pyrénées France. Sobre, sans couleurs « tendance », il est le reflet de toutes les valeurs véhiculées par le Pic du Midi : la puissance, la pureté, la singularité et la reconnaissance. L’étoile, symbole de l’excellence, évoque la Réserve Internationale de Ciel Etoilé, la silhouette épurée mais lisible celle de la montagne et de son observatoire. La couleur inspirée des codes du luxe et le choix d’une police élégante et classique affirment eux aussi le caractère en dehors des modes éphémères du Pic du Midi.

Enfin, un nouveau site internet est en cours de finalisation. Il sera livré en juin prochain.

www.picdumidi.com