Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

La FDSEA et les Jeunes Agriculteurs appellent au blocage de Tarbes

mardi 6 octobre 2009 par Rédaction
APPEL A MOBILISATION
Sarkozy, notre agriculture a un prix !

La crise actuelle est la plus grave que le secteur agricole ait connu ces trente dernières années, toutes productions confondues.

Quasiment aucune production n’est épargnée par la chute des prix, les charges pèsent de plus en plus. Volatilité des prix, libéralisme bruxellois, contraintes environnementales, financières etc : Il faut arrêter de charger la barque !

L’agriculture est aussi stratégique que l’automobile ou le secteur bancaire !
C’est pourquoi le 16 octobre, la FNSEA, JA et les AS appellent, ensemble, à une grande mobilisation dans les capitales régionales.

Parce que l’agriculture a un prix, nous descendons dans la rue aujourd’hui. Les paysans demandent haut et fort de pouvoir vivre de leur métier.

Grande mobilisation dans les départements : Journée du 10 octobre à Tarbes de 10h à 16 h, dans les capitales régionales : Journée du 16 octobre de 10h à 16h.

Mais avant, grande répétition en faisant de Tarbes une ville morte. Samedi 10, le jour de l’ouverture de la foire exposition de Tarbes au Parc des Expositions, les agriculteurs bloqueront les accès de la ville de Tarbes de 10h à 13h puis iront manifester devant le Parc des Expositions.

Nos revendications :

A court terme
• Obtenir une année blanche
o Annuités
o Cotisations sociales (employeurs, exploitants)
o Remboursement TFNB

• Obtenir une exonération de la taxe carbone en agriculture
• Réduire le coût du travail pour faire face aux distorsions sociales
• Obtenir le remboursement de la TIPP et de la TICGN
• Faire sanctionner les comportements abusifs dans les pratiques commerciales
• Arrêter les contraintes franco-françaises
• Tenir les engagements sur les retraites

Pour l’avenir : Un projet pour l’agriculture

• Remettre la régulation au cœur de la PAC, pour avoir des prix rémunérateurs
• Lutter contre les distorsions de concurrence sur les moyens de production
• Au niveau national, des outils pour gérer nos risques : DPA, assurances, organisation des filières
• Trouver une place conséquente pour l’agriculture dans le grand emprunt
C’est de régulation, de lisibilité et d’investissements porteurs d’avenir dont nous avons besoin.