Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
 
    
 
  
 

7,5 millions d’€ de DETR ont financé 227 projets de collectivités territoriales pour un montant total de travaux de 29,8 millions d’€.

vendredi 27 juin 2014 par Rédaction

Mercredi matin, Henri d’Abzac, préfet des Hautes-Pyrénées, entouré d’Alain Charrier ,secrétaire général de la préfecture et de Daniel Frossard, Président de l’Association des Maires du département a présenté et précisé l’objet de la dotation d’Equipement des Territoires Ruraux (DETR).

 

 « L’État vient de boucler sa dotation 2014, fait observer le préfet. Il a affecté 7,5 millions d’€ de DETR pour financer 227 projets de collectivités territoriales pour un montant total de travaux de 29,8 millions d’€. »

 

La DETR, outil de développement territorial :

« La dotation d’équipement des territoires ruraux, dotation au profit des communes et des établissements publics de coopération intercommunale, est un vecteur particulièrement adapté pour financer des actions en faveur du développement des territoires ruraux. »

 

L’effet de levier de la DETR dans le département :

« L’enveloppe départementale est en constante augmentation et permet de répondre favorablement à un nombre conséquent de projets. 1 euro de DETR induit en moyenne 4 euros d’investissement. »

 

Les différents types de projets financés depuis sa création en 2011 :

Depuis sa création, l’enveloppe départementale est essentiellement consacrée :

 

 - au développement économique avec la création ou l’extension de zones d’activités : contribution à la politique de modernisation et de développement économique des Communautés de communes et aide à l’installation des entreprises artisanales ou industrielles. Le montant des aides au titre de la DETR depuis 2011 s’élève à 3 500 000€ pour 10 000 000€ d’investissements. Ces projets sont le plus souvent portés par les Communautés de communes. »

 

-au développement ou au maintien de structures d’aide à la personne ou des maisons pluridisciplinaires de santé ou encore au développement des structures d’accueil de la petite enfance :il s’agit de la création de cabinets médicaux et infirmiers ,d’unités de vie pour les personnes âgées valides ou encore de maisons pluridisciplinaires de santé, mais aussi des structures telles que les crèches là ou le besoin se fait sentir. Ces investissements représentent depuis 2011 ,5 540 000€ d’investissements et un montant total de DETR de 1 200 000€.

 

-aux infrastructures sportives et de loisirs : l’État a consacré 3 000 000 € pour cette catégorie d’opérations pour un investissement total de plus de 34 500 000€.

 

-à l’aménagement des services publics en milieu rural : la création de pôles des services publics ou de services au public, de la construction ou de l’aménagement de casernes de gendarmerie. Ces projets, dont le coût est élevé sont le plus souvent présentés par les Communautés de communes. L’investissement total depuis 2011 consacré au maintien des services publics en milieu rural s’élève à 5 770 000€ pour un montant de DETR de 1 220 000€.

 

-à la réhabilitation du parc social communal en milieu rural : projet relevant de la compétence des communes, l’investissement dans la réhabilitation de logements communaux s’élève à 4 100 000€ pour un montant de DETR de 700 000€. Cette dotation vient en complément, en tant que de besoin, de la subvention d’État : Palulos. 

 

-aux projets se rapportant aux équipements publics : construction ou rénovation de sièges communautaires et intercommunautaires, de salles des fêtes ou polyvalentes, projets d’aménagement de centres de village ou encore entretien des cimetières et des églises …Ces projets intègrent toute la notion d’accessibilité aux personnes à mobilité réduite. Le montant de l’investissement pour ces 4 années s’élève à 48 000 000€ de DETR.

 

-aux établissements scolaires du 1er degré (construction d’une école ou d’une cantine, mise en conformité et sécurisation des établissements scolaires, mise à disposition de locaux ou de systèmes d’accueil dans le cadre de la réforme scolaire. L’investissement s’élève à 15 000 000€ pour une dotation de 2 200 000€. »

 

 Le DERT, permet tout particulièrement de financer les projets qui peuvent être cofinancés par d’autres partenaires publics (collectivités, fonds européens…) et les projets à vocation intercommunale.

 

Les dotations accordées par catégories :

-bâtiments et équipements communaux : 36,77%.

-mise en sécurité biens et personnes : 8,59%.

-aménagement des services public : 6,19%.

-divers : 6,06%.

-équipements de services à la personne : 13,30%.

-constructions scolaires : 6,45%.

-équipements sportifs, de loisirs et touristiques : 3,92%.

-développement économique et zones d’activités : 18,70%.

 

Daniel Frossard, Président de l’Association des Maires du département, : « Dans le contexte de la baisse des aides de l’État aux collectivités il est certain que cette information est une bonne nouvelle. L’association des maires est ravie de voir des aides venir .C’est faire en sorte que les communes puissent y arriver ». Il a ensuite salué le travail de la préfecture sur ces dossiers importants.

 

Henri d’Abzac a précisé que toutes les communes du département étaient bénéficiaires sauf Tarbes et Lourdes !

 

Nicole Lafourcade