Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Le débat : « PAC 2014 : Elevages, céréales, quel avenir pour notre profession ? »

vendredi 8 mars 2013 par Rédaction

line-height:115%;font-family:"Times New Roman","serif"'>Xavier Beulin,
président de la FNSEA, n’est pas venu à Tarbes pour une simple visite du salon
de l’agriculture. Il s’est livré à une véritable séance de pédagogie auprès de ses
membres autour du thème de la PAC.

line-height:115%;font-family:"Times New Roman","serif"'>Sur le plan agricole,
les Hautes-Pyrénées sont un « petit département ». Avec une moyenne
de 27 ha par exploitation, la moyenne des aides selon les lieux et les
activités varie de 400 à 440 Euros / ha. Très peu de différence entre céréalier
et éleveurs. Les problèmes départementaux sont clairement identifiés par Jean-Louis
Cazaubon et peuvent se résumer rapidement ainsi : réserve d’eau et
irrigation, montagne et surfaces collectives sans parler du maintien des
primes.

line-height:115%;font-family:"Times New Roman","serif"'>Pour Xavier Beulin, <i
style='mso-bidi-font-style:normal'>« la PAC est un des éléments mais pas
le seul ». Il estime qu’on a « passé
trop de temps sur la PAC mais pas assez sur les filières… Il faut repenser
notre modèle économique agricole »
dit-il.

line-height:115%;font-family:"Times New Roman","serif"'>Parlant du plan de
relance exceptionnel pour l’élevage lancé par le gouvernement mercredi <a
href="http://www.gouvernement.fr/gouvernement/le-plan-de-relance-exceptionnel-pour-l-elevage?xts=38025&xtor=EPR-126014-%5Bconseildesministres%5D-20130306-%5Ble_plan_de_relance_exceptionnel_pour_lelevage%5D&xtdt=22709570">http://www.gouvernement.fr/gouvernement/le-plan-de-relance-exceptionnel-pour-l-elevage?xts=38025&xtor=EPR-126014-%5Bconseildesministres%5D-20130306-%5Ble_plan_de_relance_exceptionnel_pour_lelevage%5D&xtdt=22709570
il dit : « Je cherche encore
les mesures politico-pratiques »
.

line-height:115%;font-family:"Times New Roman","serif"'>Puis vient une attaque
en règle de « la grande distribution
qui se comporte comme des tous puissants… Ce n’est pas supportable ».

Il veut « le respect des
engagements ».
Et il cite l’exemple de facturation <i
style='mso-bidi-font-style:normal'>« des pertes de marge résultant de la
concurrence entre les enseignes ». Et de citer le cas du lait…. <i
style='mso-bidi-font-style:normal'>« On a sifflé la fin de la
récréation » a-t-il dit.

line-height:115%;font-family:"Times New Roman","serif"'>Il évoque la
problématique assez stupéfiante du retrait de 7% de terres arables pour en
faire des « réserves écologiques » à côté de terres où nous pourrions
faire n’importe quoi. « L’écologie,
ça commence à bien faire »
dit-il. D’autant que d’autres pays
européens sont bien moins regardants, ce qui crée un déséquilibre de moyens au
sein de l’Europe.

line-height:115%;font-family:"Times New Roman","serif"'>Vient également la
revendication des régions à vouloir gérer les fonds du second pilier. Une
démarche pour compenser des moyens qu’elles ont par ailleurs perdus. Ce serait
aussi un moyen de détourner des fonds agricoles vers des aménagements ruraux
qui n’ont rien à voir avec l’agriculture. Par ailleurs la composition des
Conseils Régionaux avec des écologistes qui tiennent certaines commissions clés
n’est pas de nature à favoriser l’acceptation d’une telle gestion par le milieu
agricole.

line-height:115%;font-family:"Times New Roman","serif"'>Suit un débat très
technique sur les aides notamment sur la politique agricole de la montagne sur
interpellation de Pierre Martin de la vallée d’Aure.

  • normal'> line-height:115%;font-family:"Times New Roman","serif"'>Ecoutez ci-dessous
    notre interview de Xavier Beulin sur la politique de la montagne.

line-height:115%;font-family:"Times New Roman","serif"'> 

<span
style='font-size:12.0pt;mso-bidi-font-size:11.0pt;line-height:115%;font-family:
"Times New Roman","serif"'>Louis Dollo