Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Frédéric Laval, Premier Secrétaire Fédéral du Parti Socialiste des Hautes-Pyrénées ?

mercredi 17 octobre 2012 par Rédaction

line-height:115%;font-family:"Times New Roman","serif"'>Ce trublion du Parti
Socialiste et du Conseil Général exaspère ou attire la sympathie. Son look ne
laisse pas indifférent. La cravate, il la laisse à d’autres. Ses convictions et
ses idées politiques il les affiche et les exprime librement. Peut-être trop
librement aux yeux de certains dirigeants du Parti plutôt attachés au cumul des
mandats.

<span
style='font-size:12.0pt;mso-bidi-font-size:11.0pt;line-height:115%;font-family:
"Times New Roman","serif"'>Premier acte : il n’est pas sur la liste des
candidats au conseil fédéral

line-height:115%;font-family:"Times New Roman","serif"'>C’est avec surprise que
Frédéric Laval découvre le 11 octobre qu’il n’est pas sur la liste de la
soixantaine de candidats au Conseil Fédéral du Parti. Le Premier Secrétaire
sortant l’aurait rayé de la liste. Membre depuis une dizaine d’années, il
n’aura pas la chance de pouvoir se soumettre au verdict des militants qui
doivent élire 33 membres.

<span
style='font-size:14.0pt;mso-bidi-font-size:11.0pt;line-height:115%;font-family:
"Times New Roman","serif"'>Pourquoi cette éviction ?

line-height:115%;font-family:"Times New Roman","serif"'>Selon Frédéric Laval,
plusieurs raisons auraient conduit le Premier Secrétaire à le rayer des listes
de candidats.

line-height:115%;font-family:"Times New Roman","serif"'>1/ son combat contre le
cumul des mandats. Et il explique que celui-ci est légitime puisque par trois
fois les militants se sont prononcés en faveur du non cumul. En fait, une élue
du département serait concernée. Et pas la moindre : Sénatrice et
vice-présidente du Conseil Général. Un tel procédé aurait pour conséquence <i
style='mso-bidi-font-style:normal'>« de bloquer les jeunes, ceux qui ont
de l’ambition » nous dit-il. Pour lui, le non cumul c’est <i
style='mso-bidi-font-style:normal'>« pour le bien du PS, pour apparaitre
en parti différent capable de changer les choses...//… Capable de renforcer la
démocratie locale ».

line-height:115%;font-family:"Times New Roman","serif"'>2/ Sa position au sein
du Conseil Général. Président de la commission finances, il a été <i
style='mso-bidi-font-style:normal'>« le seul opposant à la mise en place
du Haut Débit comme voté par le Conseil
Général ». Il précise : « 
Je ne suis pas contre le haut débit…. Je demandais du temps pour regarder en
profondeur »
le dossier. « Depuis,
il existe une forte inquiétude »
dans le développement commercial face
à la concurrence de France Télécom et du satellitaire.

line-height:115%;font-family:"Times New Roman","serif"'>3/ normal'>« Président de la commission finances, je défends les intérêts des
citoyens ».
Et d’expliquer qu’actuellement on subit un <i
style='mso-bidi-font-style:normal'>« effet ciseaux » avec des
charges de fonctionnement, notamment des charges sociales qui augmentent avec
des recettes qui diminuent. « Si on
ne réagit pas … nous aurons des problèmes »
. Mais selon lui, <i
style='mso-bidi-font-style:normal'>« tous les élus veulent continuer les
investissements ». Il précise qu’il normal'>« demande une certaine équité pour tous » et voudrait <i
style='mso-bidi-font-style:normal'>« qu’on se concentre sur les
compétences obligatoires » tels que routes, collèges, etc…Il voudrait
remettre en cause des financements de manifestations sportives, culturelles ou
encore les aides aux communes les plus riches.

line-height:115%;font-family:"Times New Roman","serif"'>Il explique qu’il <i
style='mso-bidi-font-style:normal'>« propose mais ne décide pas »

line-height:115%;font-family:"Times New Roman","serif"'>Face à cette situation,
il fait de la résistance. Et, ne pouvant plus participer aux travaux du Conseil
Fédéral, il décide de se présenter au poste de Premier Secrétaire soumis au
vote de tous les militants. Une situation assez rare de voir un candidat non
issu du Conseil fédéral.

line-height:115%;font-family:"Times New Roman","serif"'>Dans sa lettre de
candidature dont il nous a remis une copie, Frédéric Laval explique ses
motivations

line-height:115%;font-family:"Times New Roman","serif"'>La suite en novembre à
l’issue du scrutin.

<span
style='font-size:12.0pt;mso-bidi-font-size:11.0pt;line-height:115%;font-family:
"Times New Roman","serif"'>Louis Dollo

line-height:115%;font-family:"Times New Roman","serif"'> 

<span
style='font-size:14.0pt;mso-bidi-font-size:11.0pt;line-height:115%;font-family:
"Times New Roman","serif"'>A relire :

  • normal'> line-height:115%;font-family:"Times New Roman","serif"'>Frédéric Laval :
    l’enfant terrible du Parti Socialiste
    12.0pt;mso-bidi-font-size:11.0pt;line-height:115%;font-family:"Times New Roman","serif"'> :
    http://www.tarbes-infos.com/spip.php?article8161

line-height:115%;font-family:"Times New Roman","serif"'> 

Lettre de candidature au poste de Premier secrétaire fédéral du PS