Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
 
 

RUGBY Fédérale : Mauléon 16 Lourdes 16 (Reportage Photos)

dimanche 18 janvier 2009

- Fédérale 1 Poule 5 : Le FCL ramène deux points.

A Mauléon : Mauléon et Lourdes 16-16 (MT 9-3) - Arbitre : M. Beuriot (Auvergne).

Pour Mauléon : 1 E Queheille 71e), 1 T Lopez , 3 P Lopez (8e, 21e, 36e)

Pour Lourdes : 1 E Soucaze (57e), 1 T Pouey, 3 P Pouey (32e, 46e 76e)

Carton blanc : Cabanne (35e), Carton jaune : Da Costa ( 40e)

Mauléon : Duhalt ; Arbues, Lopez, Achigar, Guiresse ; (o) Urruty, (m) Queheille ; Oyhenart, Goyheneix, Arrayet (cap) ; Simoes, Etchebarne ; Gasparotto, Aguer, Aren. Entrés en jeu : Guilbert, Muntot, Etchegoinberry, Perez, Lopez, Beguerie, Landarabilco, Camus.

Lourdes : Caussade (Pouey 14e) ; Guémèche (Paulès 57e), Schneider (D.Brua 14e), Latapie, Soucaze (o) Darbo, (m) Lopez ; Allouis (Arino 62e), Cabanne, Gelédan ; B.Brua, Vimbelle (Véronèse 46e) ; Da Costa, Irigoyen (Hill 62e), Iribarne. Non entré en jeu : Théodolin.

Voilà un match qui satisfait tout le monde, mais qui n’arrange personne. Dans cette poule où aucune logique n’est respectée, le suspense va durer jusqu’à la dernière journée pour savoir qui disputera le trophée Jean Prat ou qui devra se contenter des play-downs. A deux journées de la fin, ou trois pour certains comme Lourdes, l’imbroglio le plus total règne.

On peut penser que ce sont les "Bleu et rouge " qui ont réalisé la meilleure opération en glanant deux points chez un adversaire direct pour la qualification. Il sera temps de faire les comptes dans quelques semaines. Ce qui est sûr c’est qu’il y a eu un vrai match d’hommes sur le terrain de Mauléon. Comme le disait l’arbitre M. Beuriot , très bon par ailleurs, à la fin de la rencontre : "Pendant les trente premières minutes, ça sentait la poudre sur le terrain". L’engagement fut total et les Lourdais allaient en payer les pots cassés. Après avoir encaissé une pénalité, ils voyaient tour à tour Caussade et puis Schneider sortir sur blessures. Pas très grave pour l’arrière, touché au pouce, plus inquiétant pour le capitaine, victime d’un choc au front et d’une plaie sévère. On ne peut rien reprocher à leurs remplaçants, D.Brua et Pouey, mais c’était bien embêtant pour les coachs qui devaient se priver de deux éléments au bout d’un quart d’heure et ne pouvaient plus effectuer de changements tactiques.

Bien vite Lopez, de Mauléon, inscrivait trois points et l’affaire prenait mauvaise tournure pour nos Bigourdans. Peu à peu, ils allaient refaire surface. Darbo manquait un drop, avant que Pouey ne trouve la cible sur pénalité (3-6 31e). Hélas, Cabanne écopait d’un carton blanc quelque peu sévère, encaissant les trois points de la pénalité et même réduits à 14, les Lourdais se montraient dangereux. Une percée de Soucaze voyait ce dernier offrir un essai tout fait à Guémèche, avec 5 mètres à parcourir. Comment le pauvre Alain s’y prenait-il pour échapper ce ballon ? Quelques instants plus tard, Kindy Lopez glissait sur le changement de pied qui devait l’amener à l’essai et dans la continuité, Irigoyen échouait à un mètre de la ligne. Un peu plus tard c’est Da Costa qui voyait jaune, les Lourdais jouaient à treize. La mi-temps venait à point pour pouvoir recadrer ce désavantage numérique.

Quand ils se retrouvèrent à 15, les "rouge et bleu" devinrent plus entreprenants. Première récompense avec 3 points pour Pouey. Deux échecs des buteurs locaux sur des pénalités bien placées, laissaient entrevoir un final à suspense. Ce sont les Lourdais qui tiraient les premiers. Le petit coup de pied de Darbo derrière la défense adverse ouvrait tout grand la ligne d’essai à Soucaze. Avec la transformation de Pouey, l’espoir avait changé de camp (13-9, 57e). A moins de 10 minutes de la fin, un placage mal assuré sur Guiresse amenait les Mauléonnais tout près de la ligne et Queheille trouvait un trou de souris pour aplatir. Transformation de Lopez et 16-13 pour les Souletins. Pas assommés, les Lourdais revenaient dans le camp local et provoquaient la faute. Le pied de Pouey ne tremblait pas pour assurer le match nul.

Un score qui reflète parfaitement la physionomie du match. Les Lourdais auraient dû marquer des essais, les buteurs mauléonnais n’étaient pas en verve. Le nul est équitable, attendons dimanche prochain la venue de Marmande pour en savoir plus. (Jacques Terrée)

Ci-dessous le commentaire du manager du FCL, Jean-Paul Trille :

Ci-dessous le reportage photos d’Alain Bouchard


Mis en ligne dimanche 18 janvier 2009