Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Les Robins des bois et Adishat feront une Fête de la musique commune à l’Arsenal

jeudi 16 juin 2011 par Rédaction

Pour la 2ème année consécutive l’école de musique sociale Robin des bois et l’association arsenaliste Adishat se sont groupées pour organiser dans le quartier de l’Arsenal le 21 juin une Fête de la Musique sociale, mutualiste et solidaire.

C’est dans les locaux d’Adishat installés dans l’ancienne bibliothèque, à l’origine logement des gardes de l’Arsenal, qu’a eu lieu la présentation de cette Fête de la Musique mise en place par deux associations « qui ont un même esprit de partage populaire, les mêmes valeurs sociales et les mêmes actions d’émancipation culturelle. »

Assistaient à cette réunion de présentation Henri Cervantés, Gérard Torrès, Jean Marc Abadie, Serge Almendro et Bernard Latger, tous d’Adishat et Pierre Domengès, président de l’association musicale des Robins des bois, une école de musique qui compte 150 élèves à qui elle inculque des pratiques musicales accessibles à tous les publics, précaires ou handicapés en y intégrant un contenu social et historique : assistait d’ailleurs à cette présentation un Robin des bois, Lilian Unternhr.

Après le succès de l’an passé, ces deux associations ont décidé de poursuivre cette Fête de la musique dans ce lieu historique en créant du lien social et de la convivialité : « On est dans notre esprit, à savoir partager ce lieu avec un grand nombre de personnes et donner une scène à ceux qui le demandent, sans considérations financières », a précisé Serge Almandro, 2ème vice- président d’Adishat.

Pour Pierre Domengès, ce sera une Fête de la musique tous styles avec comme fil rouge un hommage au groupe punk des Ramones : « On accueillera une trentaine de groupes dont certains professionnels qui viennent dans l’esprit de la fête : il y aura deux scènes, avec un espace familial, une buvette, un restaurant où on pourra déguster des moules frites ou des saucisses frites pour 5 euros, préparées par les bénévoles d’Adishat qui assureront la partie logistique de cette soirée. Ce sera l’occasion de se rencontrer, de mieux se connaître dans une fête moins organisée qu’ailleurs : nous ici on veut garder l’esprit décalé, désorganisé de cette fête et l’esprit de ses débuts. »

C’est un véritable appel du 21 juin qu’il lance :
« Qu’on la vive au quotidien , en amateur, en professionnel, qu’elle nous accompagne dans notre voiture, sous la douche ,qu’on la siffle au chantier qu’on la chante au bureau ,au bord d’un lac ,dans un bois ,dans des vestiaires un soir de victoire ,dans la rue sous la pluie ou dans les cortèges des manifs ,la musique est en nous parfois ,à nos cotés bien souvent. Pas besoin d’une sacro sainte journée pour la fêter puisqu’elle est là a chaque instant ; pourtant en ces temps difficiles se retrouver autour des quelques notes de musiques devient un acte de partage, de fraternité et de résistance. Depuis la sa création il y a plus de 20 ans cette fête est devenue institutionnelle, marchande, organisée, prévisible. Si l’on n’y prend garde elle deviendra une affaire de spécialistes, et la charmante cacophonie pourrait se changer en
kermesse patronale figée dans ses souliers vernis.
Les ROBIN DES BOIS et l’association ADISHAT s’associent pour la seconde fois afin de redonner sa valeur initiale à cette fête populaire qui réconcilie le locataire du
premier qui pour un soir dépoussiérerait sa vieille trompette, avec son jeune voisin batteur d’un groupe de métal.
Elle se veut SOCIALE car elle favorise la rencontre de tous dans un contexte non marchand et partagé
Elle se veut MUTUALISTE car chacun apportera un brin du succès de la soirée dans un lieu de mémoire ouvrière et de patrimoine commun
Elle se veut SOLIDAIRE car ce sera l’occasion de mettre en avant artistes , associations ,anonymes qui portent des valeurs d’éducation populaire et d’émancipation
Retrouvons- nous tous le 21 juin à partir de 17h sur le site de l’Arsenal de Tarbes au lieu dit « du départ des manifs »

De 16h à 2 heures du matin sur les deux espaces installés entre le nouveau restaurant de l’Arsenal et l’ancienne bibliothèque, plus de 20 groupes seront présents sur les deux scènes dans une ambiance de fête populaire qui répond aux désirs des Robin des bois et d’Adishat de « créer du social autour d’une activité ouverte à tous »

Sur le PDF ci- dessous trouver la liste des principaux groupes et participants à cette Fête de la musique sociale, mutualiste et solidaire, qui se déroulera le 21 juin sur le site de l’Arsenal :

Josiane Perez