Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
 
    
 
  
 

Agglomération du Grand Tarbes : débat d’orientations budgétaires

samedi 27 novembre 2010 par Rédaction

Comme tous les ans en fin d’année, les collectivités locales débattent de l’orientation qu’elles vont donner à leur budget. Discussions, échanges, permettront l’élaboration du budget qui sera soumis au conseil communautaire le 21 janvier prochain.

Les orientations (pdf ci-dessous) ont été présentées hier soir par François-Xavier Brunet qui a évoqué l’application du nouveau dispositif fiscal, le gel des dotations de l’Etat (DGF) et la future « cotisation économique territoriale » tout en notant « une grande incertitude » pour l’avenir.

PDF - 2.8 Mo

Les orientations de dépenses de fonctionnement sont tournées vers une relative stabilité et seraient ainsi « contenues ». De même les frais de personnel. Pour les investissements, après une année exceptionnelle d’engagements (+ 42% en 2010 sur 2009), nous revenons à un niveau « normal » auquel il faut ajouter 5 millions de travaux différés pour des raisons administratives de 2010 sur 2011.

Yannick Boubée, qui s’exprimait au nom de l’opposition municipale, partage l’avis de FX Brunet sur l’incertitude concernant l’avenir notamment lié au gel des dotations de l’Etat. Pour lui, ce « DOB (Débat d’Orientations Budgétaire) n’est pas joyeux ». Il aurait préféré « plus d’ambition » pour donner « un élan à la communauté d’agglomération ».

Erick Barrouquère-Theil (Séméac) se fait plus politique et agressif. Il évoque le CAC 40 (dont nous ne voyons pas très bien la place au Grand Tarbes) puis s’attaque à « l’idéologie » de Gérard Trémège et à son « immobilisme ». Pour lui, « il faut un projet plus ambitieux et innovant pour réduire les inégalités sociales…. Avoir pour objectif le mieux vivre… Ce n’est pas le cas… le DOB manque d’enthousiasme ». Ce qui lui fera dire : « Il manque de charbon ». Gérard Trémège lui rappellera qu’on « ne marche plus à la vapeur ».

Le Président est revenu sur les engagements importants de l’an dernier dont une partie se trouve reportée sur 2011. Les entreprises s’installent au parc des Pyrénées, Alstom se reconstruit et la zone d’activité commence à se développer, la rénovation du Conservatoire de musique est terminée alors que par le passé il était voué à rester au fond d’un tiroir, et puis, une flèche à l’encontre de ses détracteurs : « Je n’ai pas vu de votre part une seule proposition ».

Prochain rendez-vous le 21 janvier pour voter le budget.

Louis Dollo