Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes

  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
         

Ligue Féminine - Playoffs 2024 - Quarts de finale Aller

samedi 20 avril 2024 par Rédaction

Seul Tarbes bouscule la hiérarchie, Basket-Landes, Villeneuve d’Ascq, Montpellier s’imposent en déplacement

 

(Compte-rendu LFB) Basket Landes et Tarbes signent des victoires étincelantes pour lancer les playoffs 2024 de LFB. En déplacement à Charnay, le BLMA n’a pas frémi pour faire respecter la hiérarchie et s’imposer largement face au promu (62-77). Contrairement aux Gazelles, Villeneuve d’Ascq s’est fait peur contre Angers dans un match très disputé (73-82).

 

Suprématie landaise

Lyon-Basket Landes : 67-89 (MT : 32-46 /QT : 21-26, 11-20, 22-21, 13-22)

Dès le premier quart-temps, Basket Landes a pris l’avantage face à cet effectif lyonnais décimé. Alors que la capitaine de l’ASVEL Alexia Chery s’est distinguée en marquant 12 points en seulement 10 minutes, Basket Landes a maintenu sa pression offensive (21-26, 10ème). Dans le deuxième quart-temps, Basket Landes a consolidé son avance, creusant un écart de 14 points à la mi-temps. Leurs attaques bien orchestrées ont été soutenues par une défense solide qui a limité les opportunités de Lyon. Malgré quelques tentatives de réaction de la part des lyonnaises, Basket Landes est resté en contrôle grâce à une distribution équilibrée du scoring (32-46, 20ème). Durant le troisième quart-temps, Lyon a montré quelques signes de résistance, mais Basket Landes est resté imperturbable, maintenant son avance à deux chiffres. À ce stade, Kendra Chery et ses coéquipières ont continué à trouver des ouvertures dans la défense lyonnaise, maintenant leur avance (54-67, 30ème). Dans le dernier quart-temps, la formation landaise a maintenu son rythme offensif. Bien emmené par une Marie Pardon des grands soirs (16 points, 3 rebonds et 7 passes), Basket Landes élargissait même l’écart à la fin du match pour sceller la victoire. Malgré les efforts tardifs de Lyon, Basket Landes a maintenu sa suprématie tout au long de la rencontre et s’imposait largement dans ce match 1 (67-89, score final).

 

Tarbes impressionnant

Tarbes-Bourges : 87-69 (MT : 42-25 / QT : 26-8, 16-17, 22-20, 23-24)

Les joueuses de Tarbes ont affiché une détermination évidente dès le début des Playoffs 2024, démarrant sur les chapeaux de roues ce match avec un impressionnant 10-0. Portées par la performance remarquable de Dominique Malonga, elles ont immédiatement imprimé leur rythme à la rencontre face aux Tangos (26-8, à la 10ème minute). Cependant, Bourges, classé deuxième lors de la saison régulière de la LFB, n’a pas tardé à riposter après cette entame foudroyante. Avec une série de 16-1, les Tangos ont recollé au score (27-24, à la 15ème minute), montrant ainsi leur capacité à réagir. Malgré leurs efforts, contenir l’élan impétueux des joueuses de Tarbes s’est avéré ardu pour Bourges ce jeudi soir. La pause a vu Tarbes maintenir un net avantage (42-25, à la mi-temps). Au retour des vestiaires, l’élan était toujours du côté de Tarbes. Carla Leite et ses coéquipières ont maintenu la pression sur une équipe de Bourges qui semblait désorientée et en manque de solutions pour inverser la tendance (64-45, à la 30ème minute). Malgré un sursaut des Tangos dans le dernier quart-temps, réduisant l’écart à seulement dix points (70-60, à la 35ème minute), l’équipe de Tarbes a su rester solide collectivement. Carla Leite a brillé avec 20 points, 3 rebonds et 6 passes, épaulée par Marie Paule Foppossi qui a également inscrit 20 points, pris 6 rebonds et effectué 2 passes décisives. Quant à Dominique Malonga, elle a réalisé un double-double impressionnant avec 20 points et 18 rebonds. Les tarbaises ont ainsi confirmé leur première victoire face à Bourges dans ces Playoffs, et de belle manière, avec un score final de 87 à 69.

Montpellier avec autorité

Charnay-Montpellier : 62-77 (MT : 33-37 /QT : 10-19, 23-18, 11-24, 18-16)

Le premier acte du duel entre le 4ème et le 5ème de saison régulière était attendu. La rencontre s’ouvre sur une équipe de Charnay en difficulté face à la défense extérieure du BLMA, rendant la création difficile du côté du promu. Beaucoup de précipitation côté Pinkies tandis que la réussite sourit aux Gazelles. Un surplus d’agressivité en fin de quart permettra aux joueuses de Stéphane Leite de contenir l’écart à dix unités (10-19, 10ème). La dynamique est tout autre pour le retour sur le parquet. Charnay démarre sur de bonnes bases pour reprendre la tête avec l’appui de Vilka et Djaldi-Tabdi. Un 10-0 soudain qui rééquilibre la partie (20-19, 13ème). S’engage alors un duel entre Thomas et Alston dont l’arrière américaine sortira vainqueur en clôturant la mi-temps sur une banderille quasi au buzzer (33-37, 20ème). Au retour des vestiaires, les joueuses de Valéry Demory imposent un nouveau tempo qui fera de nouveau creuser l’écart (35-50, 25ème). En difficulté, les coéquipières de Monique Akoa-Makani prennent un éclat, sous le feu de Gazelles inarrêtables de loin (54%) qui leur coûtera cher (44-61, 30ème). La défense des charnaysiennes se resserra pour tenter de canaliser l’hémorragie mais le mal est fait. Lattes-Montpellier s’impose avec autorité à l’extérieur et pose un pied en demi-finale.

 

Logique respectée

Angers-Villeneuve-d’Ascq : 73-82 (MT : 31-43 / QT : 13-25, 18-18, 34-20, 8-19)

S’opposer au leader incontesté de la division n’a pas été chose aisée pour l’UFAB 49. D’entrée, Villeneuve d’Ascq fait respecter son rang en démonstration collective. Angers, bien que mené, tente de se battre avec ses armes dans la combativité à l’image de la jeune Axelle Merceron (7 points dans le premier quart-temps). Petit relâchement des Guerrières en milieu de deuxième quart tandis qu’Angers ne baisse pas le rythme. Bailey par deux fois longue distance offre aux joueuses d’Aurélie Bonnan l’opportunité de passer sous la barre des 10 points (22-30, 14ème). L’envie est palpable côté UFAB 49 mais les Guerrières de Rachid Meziane déroulent (31-43, 20ème). La rébellion s’opère en deuxième mi-temps. Lacan, Bailey et Dursus font pleuvoir les paniers derrière l’arc pour infliger un 34-20 au récent finaliste de l’Euroleague au point de reprendre la tête du match (57-56, 28ème). Mais le quatrième quart ne sera pas en faveur de l’effort surhumain produit par le groupe d’Aurélie Bonnan précédemment. Ne trouvant pas le chemin du filet pendant six minutes, Angers verra Villeneuve d’Ascq s’éloigner impuissant. Logique respectée mais le petit poucet a montré que la manche est loin d’être finie.